Le Nouveau Théâtre Beaulieu pour­rait disparaître

Ça va mal pour le futur du NTB, après l’incendie du lieu au quar­tier Beaulieu à Saint-Etienne en 2017, l’endroit est sans vie. Un théâtre qui ne ver­ra peut-être jamais le jour, mal­gré une pro­messe de 22 000 euros d’aide par le dépar­te­ment de la Loire qui est res­té sans suite. Un sujet qui pour­rait être abor­dé ce lun­di soir au conseil muni­ci­pal. Mais on a appris que ce sujet ne figure même pas à l’ordre du jour de la réunion en mai­rie de Saint-Etienne.

La MJC du NTB vivote. Pourtant ce lieu de socia­bi­li­té et de culture avait une vraie uti­li­té à Beaulieu. « Il y avait des concerts, on avait des expos, du théâtre, plein de spec­tacles inté­res­sants et des ate­liers pour les jeunes et les familles du quar­tier sté­pha­nois, c’est dom­mage cette perte » explique un habi­tant. En 2018, 109 per­sonnes adhèrent à la MJC Nouveau Théâtre Beaulieu. L’adjointe en charge du monde asso­cia­tif à la mai­rie de Saint-Etienne, Fabienne Perrin, est pour­tant membre du conseil d’administration du NTB, et pour­tant rien n’y fait, « Elle n’est jamais venue à nos assem­blées géné­rales ». Un je men­fou­tisme assu­mé qui ne va pas dans le sens d’une réou­ver­ture. La MJC du Nouveau Théâtre Beaulieu, c’était pour­tant un lieu de ren­contres, de pro­jets, d’animations, de lien social, de vie. Malgré cela, l’équipe en place du NTB fait les plus grands efforts pour faire vivre l’association avec des évé­ne­ments qu’elle orga­nise encore mal­gré l’absence d’une adresse offi­cielle. La mai­rie de Saint-Etienne sou­hai­te­rait un pro­jet dif­fé­rent des acteurs de l’association. Et le Nouveau Théâtre Beaulieu pour­rait vrai­ment dis­pa­raître et ne plus être pré­sent dans les ani­ma­tions des quartiers.



Les autres infos