le tirage de la Coupe de la Ligue a déjà fait un heureux

L’entraîneur du Havre Oswald Tanchot est ravi d’affronter un club de Ligue 1 en 8es de finale de la Coupe de la Ligue, qu’il s’agisse du Nîmes Olympique ou de l’AS Saint-Étienne.

Le Havre aura un pre­mier cadeau de Noël dès la mi-décembre. Si le HAC ne sait pas encore qui du Nîmes Olympique ou de l’AS Saint-Étienne il devra se col­ti­ner en 8es de finale de la Coupe de la Ligue (match à jouer le 27 novembre aux Costières), son entraî­neur Oswald Tanchot se dit déjà ravi d’affronter un club de Ligue 1, qui plus est à domicile.

« Peu importe qui rem­por­te­ra ce match. On sou­hai­tait jouer une L1, ce sera le cas. On espé­rait bien évi­dem­ment rece­voir, ce sera éga­le­ment le cas. Franchement, ce tirage nous va très bien. Que ce soit Nîmes ou Saint-Etienne, ça va per­mettre de conser­ver le groupe en éveil à quelques jours de la trêve, une période où les joueurs ont par­fois la tête ailleurs », a assu­ré le coach du club havrais dans les colonnes de Paris-Normandie.

Autre satis­fac­tion affi­chée par Tanchot : le fait d’avoir évi­té le PSG. « Tout le monde n’aurait par­lé que de ça jusqu’au match, tout le monde n’aurait pen­sé qu’à ça, et avec une jour­née de cham­pion­nat quatre-cinq jours avant ce 8e de finale (ndlr : le HAC se ren­dra à Ajaccio pour y affron­ter le Gazélec, le 14 décembre), et une autre jour­née trois-quatre jours après (récep­tion de Valenciennes, le 21), je suis sûr que nous aurions payé la fac­ture », a‑t-il conclu dans le quo­ti­dien régional.



Les autres infos