Les étu­diants en pleine souffrance

Alors que la CGT de la facul­té de Médecine de Saint-Etienne ont fait part de leur colère de voir les BU fer­mées à Saint-Etienne, un étu­diant de Master à Lyon‑3 s’est défe­nes­tré : son pro­nos­tic vital est enga­gé. Les étu­diants sont des vic­times silen­cieuses de la ter­rible crise sani­taire que l’on vit. 

BFM Lyon a donc révé­lé la ten­ta­tive de sui­cide de ce jeune étu­diant de Master en Droit. Il est encore entre la vie et la mort. Chez nous, à Saint-Etienne, c’est un syn­di­cat qui dénonce la fer­me­ture des Bibliothèques uni­ver­si­taires, indis­pen­sables aux étu­diants, sur­tout en présentiel.

Cours à dis­tance, par­tiel en pré­sen­tiel, sur­charge de tra­vail, iso­le­ment : les étu­diants souffrent du confi­ne­ment. Les dépu­tées ont mené quatre mois d’au­di­tions lors d’une com­mis­sion d’en­quête pour mesu­rer les effets de la crise du Covid-19 sur les enfants et la jeu­nesse et inter­ro­gé des jeunes de tous milieux. Leur rap­port pose des chiffres sur le mal-être des jeunes : un jeune sur six a arrê­té ses études, 30 % ont renon­cé à l’ac­cès aux soins, plus de 50 % sont inquiets pour leur san­té mentale.

Les autres infos