Loire : elle traîne volontairement son chien accroché à son véhicul

Une affaire qui rend folles les associations de défense des animaux. Une femme de 49 ans aurait laissé son chien accroché à sa voiture par une laisse pour le punir Renaison.
La femme minimise les faits, explique aux forces de l’ordre qu’elle avait d’abord mis son chien dans le coffre suite à une fugue de ce dernier. L’animal se serait retrouvé, par le plus grand des hasards, sur la route, attaché à la voiture et traîné derrière.

Selon Le Progrès, l’animal est un husky qui aurait été traîné sur plus de 150 mètres à Saint-Rirand dans la Loire. Le procureur de la République de Saint-Étienne a dénoncé un acte volontaire de cruauté envers l’animal. Il a requis  8 à 9 mois de prison avec sursis pour la maîtresse du chien. Le tribunal rendra sa décision le 27 avril prochain.

Les autres infos
Les autres infos