Mercato : ces Verts qui n’ont plus qu’un mois pour partir

A un mois de la fermeture du Mercato, de nombreux « indésirables » sont toujours là. Tour d’horizon de ces Verts que le club aimerait bien voir partir avant le 31 août…

Viré d’Auxerre avant la fin de son prêt pour s’être battu en plein match avec un coéquipier, le Martiniquais a disputé deux matches amicaux. Mais le deuxième, contre Bordeaux (1-2), a incité Jean-Louis Gasset à ne pas le convier au stage du Touquet. Le latéral a laissé passer sa chance. A un an du terme de son contrat, il n’a plus qu’à partir. Des clubs de L2 se sont renseignés, des clubs étrangers aussi. L’ASSE demandait 500 000 € pour le libérer au début de l’été mais ses exigences devraient baisser à l’approche de la clôture du marché.

Clément CABATON

Le jeune défenseur central, prêté à Andrézieux (National 2) la saison passée, a enfin pu enchaîner les matches après avoir passé deux ans à l’infirmerie à cause d’une pubalgie. Mais à un an du terme de son contrat, il n’entre pas dans les plans. Il n’a pas été appelé en équipe première depuis le début de la préparation. Une saison en réserve l’attend s’il reste au club.

Léo LACROIX

Prêté l’hiver dernier, à Bâle, le défenseur suisse n’a pas convaincu. Aligné contre Bordeaux (1-2), il a provoqué l’ouverture du score girondine en se faisant contrer. Cette erreur, due à sa lenteur, a fini de convaincre Jean-Louis Gasset qu’il était préférable de ne pas compter sur lui, malgré son très bon état d’esprit. Strasbourg, Dijon et des clubs étrangers penseraient à lui, notamment Flamengo, son club de cœur avec le FC Sion.

Cheikh MBENGUE

Le Sénégalais n’a pas disputé le moindre match de préparation. Le club se démène pour lui trouver une porte de sortie, les agents aussi. Mais l’ancien rennais est bien payé à l’ASSE et il n’est pas prêt à accepter n’importe quoi. Même s’il s’est complètement grillé l’hiver dernier, la perspective de passer sa dernière année de contrat sans jouer ne semble pas plus le déranger que ça. Il a refusé une offre du Dinamo Zagreb, avec qui il aurait pu disputer les barrages de la Ligue des champions.

Oussama TANNANE

Prêté à Las Palmas, le Marocain était revenu dès janvier. Malgré de bons matches en réserve, Jean-Louis Gasset ne l’a quasiment pas fait jouer, préférant aligner Paul-George Ntep, et il ne l’a pas convoqué au stage du Touquet. La sortie lui est clairement indiquée. Goztepe, l’AEK Athènes et un club hollandais sont intéressés. Le natif de Tétouan a fait son choix : il veut retourner aux Pays-Bas.

Rayan SOUICI

Prêté à Sannois-Saint-Gratien l’hiver dernier, le milieu de terrain est directement revenu en réserve. Un nouveau prêt à Sannois est envisagé.

Vagner DIAS GONCALVES

Le jeune ailier capverdien a eu du temps de jeu avec Julien Sablé qui l’avait lancé dans le grand bain. Mais Jean-Louis Gasset a semblé être déçu par ses dernières apparitions. L’ancien joueur de Gil Vicente au Portugal n’a pas été convié à la préparation des pros. Prolongé jusqu’en 2021 au printemps, il devrait être prêté à un club de L2. Orléans et un autre pensionnaire de L2 le sollicitent.

Arnaud NORDIN

Le jeune ailier (20 ans), auteur de 6 buts la saison passée lors de son prêt à Nancy (L2), ne devrait pas rester dans le Forez en 2018-19. Sous contrat jusqu’en juin 2020, il devrait être à nouveau prêté en L2 où Nancy mais aussi le RC Lens souhaitent l’accueillir. L’ASSE, qui pourrait le prolonger jusqu’en 2021, attendrait l’arrivée d’un joueur, à son poste, pour officialiser son départ.

Robert BERIC

A un an du terme de son contrat, l’avenir de l’attaquant slovène s’inscrit en pointillés. Les dirigeants ne veulent pas le prolonger et malgré les 8 buts inscrits en une demi-saison entre janvier et mai, après son prêt à Anderlecht, Jean-Louis Gasset ne semble pas vraiment compter sur lui. L’ancien joueur du Rapid de Vienne étudie ses possibilités. Plusieurs clubs l’ont approché dont Spal et Guingamp. L’ASSE demande 5 M€ pour son transfert. Une indemnité qu’elle pourrait baisser.