Mercato de l’ASSE: les premiers dossiers de Peak 6

Jérôme de Bontin et Peak6 devront commencer par trancher la question de l’entraîneur, et l’avenir de Jean-Louis Gasset. C’est Bernard Caiazzo qui était allé chercher le Montpelliérain en novembre dernier. Si le président du conseil de surveillance reste dans l’organigramme du club, il pourrait user de son influence pour inciter les investisseurs à conserver Gasset en 2018-19. L’ancien adjoint de Laurent Blanc a montré son savoir-faire depuis qu’il a remplacé Julien Sablé. Avec lui, l’équipe s’est redressée de façon spectaculaire (13 matches sans défaite) grâce à un Mercato qu’il a piloté. Sous contrat jusqu’en 2019, Ga      sset ne manque pas d’arguments. Mais un changement de staff n’est pas à exclure. Le nom de Willy Sagnol a été avancé mais l’ancien défenseur est attendu à Anderlecht. Déjà évoqué l’an dernier, le nom de Claude Puel, qui n’est pas sûr de continuer à Leicester, pourrait resurgir. De même que ceux d’Antoine Kombouaré, Patrick Vieira ou Thierry Henry.

 

LA CELLULE DE RECRUTEMENT

Il y a un mois et demi, Frédéric Paquet avait annoncé que les deux cellules de recrutement de l’ASSE allaient fusionner et que David Wantier allait les chapeauter. Malgré deux dernières campagnes de recrutement décevantes, le temps joue pour Wantier, car on imagine mal un nouveau responsable du recrutement débarquer à quelques jours de l’ouverture du marché des transferts. Le rôle de Dominique Rocheteau, qui avait été nommé directeur sportif il y a un an, pourrait quant à lui évoluer. Proche de Roland Romeyer, Gérard Fernandez, le responsable du recrutement des jeunes, serait quant à lui sur le départ.

 

LE CENTRE DE FORMATION

Depuis que Julien Sablé a rejoint le banc des pros l’hiver dernier, c’est Philippe Guillemet qui assume seul la responsabilité du centre de formation. Mais il serait question d’un retour de Sablé à la tête du centre, où il faudra aussi régler le cas de Laurent Batlles. En fin de contrat, l’ancien n°10 a réaliser une saison pleine avec la réserve, qui joue la montée en National 2 samedi soir à Montluçon.

 

LES FINS DE CONTRAT

De nombreux joueurs stéphanois sont en fin de contrat. Parmi eux, Paul-Georges  Ntep, Hernani, Anthony Maisonnial, Kévin Théophile-Catherine, Kévin Monnet-Paquet et les jeunes Anthony Maisonnial, Brian Landini, Hugo Roussey, Dylan Chambost et Mickaël Panos ne seront pas conservés. Jonathan Bamba, qui refuse de prolonger, devrait lui aussi quitter l’ASSE. Peak6 devra vite se positionner afin de garder Mathieu Debuchy et Rémy Cabella, deux des satisfactions de la saison écoulée. A condition bien sûr que ce soit sa volonté…

 

LES BOULETS

De Bontin et Peak6 vont découvrir quelques «cadavres » dans les placards de L’Etrat, et on ne pense pas seulement à Adao Carvalho et ses parts gelées par la justice. Il s’agira de pousser vers la sortie des éléments qui ont montré leurs limites et qui n’auront sans doute pas de place dans le nouveau projet ambitieux que portent les nouveaux investisseurs. Fiasco à 7 M€ du dernier mercato, Loïs Diony va revenir de son prêt à Bristol City où il n’a pas inscrit le moindre but. Léo Lacroix n’a pas transformé son essai lui non plus, au FC Bâle. Et il faudra aussi trouver des solutions pour Cheikh M’Bengue, Saidy Janko, Alexandros Katranis ou encore Pierre-Yves Polomat.



Vous aimerez lire aussi