« Mon parti Saint-Etienne » appelle Gaël Perdriau à se présenter aux municipales



L’as­so­cions qui sou­tien Gaël Per­driau à déci­dé de com­mu­ni­quer afin de faire savoir qu’elle atten­dait un retour du Maire de Saint-Etienne.

Mon Par­ti Saint-Étienne ! est une asso­cia­tion apo­li­tique qui a été lan­cée en juin 2018 pour réflé­chir au deve­nir de notre ville et for­mu­ler des pro­po­si­tions concrètes, en prise directe avec les sou­haits, attentes et pré­oc­cu­pa­tions des Sté­pha­nois. Les repré­sen­tant de cette asso­cia­tion nous ont expli­qué leurs démarche afin de poser le Maire de Saint-Etienne à se repré­sen­ter

« Lors de son lan­ce­ment, nous avions invi­té Mon­sieur le Maire à se joindre à nous afin qu’il puisse nous faire par­ta­ger les objec­tifs des poli­tiques publiques locales, afin d’en com­prendre pré­ci­sé­ment leur por­tée. Lors de cette jour­née d’é­changes, de ren­contres, de dis­cus­sions qui avait réuni plus de 600 Sté­pha­nois venus de tous les hori­zons, mon­sieur le Maire avait émis le vœu que nous puis­sions réflé­chir et tra­vailler sur le long terme, pour for­mu­ler des pro­po­si­tions. Pen­dant un an, nous avons réuni en ate­liers, une fois par mois, de nom­breux Sté­pha­nois. Ce tra­vail foi­son­nant dans tous les domaines liés à l’ac­ti­vi­té muni­ci­pale (Urba­nisme, trans­ports, ges­tion de l’es­pace public, culture, sport, déve­lop­pe­ment durable…) a per­mis d’é­ta­blir 42 pro­po­si­tions, fruit de cette réflexion col­lec­tive, qui ont été pré­sen­tées en juin der­nier. Aujourd’­hui, nous consta­tons, à moins de 6 mois des élec­tions muni­ci­pales des 15 et 22 mars 2020, un spec­tacle affli­geant où de nom­breuses familles poli­tiques se déchirent publi­que­ment, fai­sant le jeu des extrêmes, uni­que­ment obnu­bi­lées par les places qu’ils espèrent occu­per sans se sou­cier, le moins du monde, des pro­jets devant répondre aux attentes des Sté­pha­nois et à l’a­ve­nir de Saint-Etienne. Notre ville mérite mieux et sur­tout se doit de conser­ver la dyna­mique insuf­flée depuis 2014 qui lui per­met, désor­mais, de comp­ter au nombre des grandes métro­poles fran­çaises. Nous res­tons fon­da­men­ta­le­ment atta­chés aux valeurs de la Répu­blique et à celles qui fondent le creu­set sté­pha­nois à savoir la soli­da­ri­té, la res­pon­sa­bi­li­té, le res­pect des dif­fé­rences, la tolé­rance et la pro­tec­tion de notre cadre de vie dans une logique de déve­lop­pe­ment durable ».

Aujourd’­hui, nous consta­tons, à moins de 6 mois des élec­tions muni­ci­pales des 15 et 22 mars 2020, un spec­tacle affli­geant où de nom­breuses familles poli­tiques se déchirent publi­que­ment

« Nous consta­tons que Gaël Per­driau, depuis 2014, est res­té fidèle à toutes ces valeurs et a conduit des poli­tiques ambi­tieuses des­ti­nées à créer les condi­tions d’une dyna­mique au ser­vice de tous, fon­dée sur la res­pon­sa­bi­li­té de cha­cun et sou­cieuse de res­pec­ter les grands équi­libres bud­gé­taires avec une poli­tique fis­cale stable. Il a su, depuis 2014, dans une période par­ti­cu­liè­re­ment dif­fi­cile, pré­ser­ver le sen­ti­ment d’u­ni­té de tous les Sté­pha­nois en se bat­tant au quo­ti­dien pour sa ville et en sai­sis­sant toutes les oppor­tu­ni­tés de déve­lop­pe­ment qui s’of­fraient à elle ».

nous appe­lons aujourd’­hui et solen­nel­le­ment, Gaël Per­driau à se pré­sen­ter

« C’est la rai­son pour laquelle, avec force, moti­va­tion, envie, conscients de repré­sen­ter la socié­té sté­pha­noise dans toute sa diver­si­té, nous appe­lons aujourd’­hui et solen­nel­le­ment, Gaël Per­driau à se pré­sen­ter, en mars pro­chain aux élec­tions muni­ci­pales, pour qu’il conduise les affaires de notre ville et de sa métro­pole entre 2020 et 2026 ».



Les autres infos