Montrond-les-Bains : il fracasse la vitrine du kebab avec une batte



L’affaire remonte au 21 août 2016 et vient d’être jugée au tribunal correctionnel de Saint-Etienne. A cette époque, les forains sont installés à Montrond-les-Bains. C’est la Vogue et les restaurateurs de la ville en profitent pour faire de bons chiffres d’affaires. Un entrepreneur, gérant d’un kebab voit ses deux vitrines exploser. Un homme s’en donne à cœur joie avec une batte de base-ball.

Pas de prison

Ce vendredi, le coupable n’était pas à la barre pour répondre de ses fautes. Ce dernier est un employé modèle. Un aide chimiste de 41 ans inconnu des services de police. Pour son avocat « c’est une situation qui l’a dépassé  ». Et pour la partie adverse, on explique que le gérant du kebab cherche à maintenir l’ordre dans son restaurant, et que l’accusé aurait été très nerveux à cause d’un différend. Un peu avant l’incident, il y a eu une altercation autour d’un manège. La police n’arrivait pas à calmer les individus. Le sujet de la dispute reste assez flou dans cette histoire.

Le tribunal a décidé de ne pas mettre de peine de prison mais une amende de 1500 euros.