Nicolas Sarkozy condamné à trois ans de prison : les Républicains ligériens sidérés

L’ancien président de la République a été condamné lundi 1er mars à trois ans de prison, dont un ferme par le tribunal correctionnel de Paris dans l’affaire dite des « écoutes ». Sidérés par ce jugement, les élus ligériens n’ont pas tardé à réagir

Sur le plan national, le coup de tonnerre a surpris toute la droite. Le jugement prononcé à l’encontre de l’ancien chef de l’État a laissé un parti en proie à la stupeur et à la sidération. Nombreuses ont été en effet les personnalités des Républicains à exprimer leur soutien à l’égard de l’ancien président. Le chef des Républicains, Christian Jacob, a adressé un « soutien indéfectible » à son ami Nicolas Sarkozy et a dénoncé la « sévérité » d’une peine « disproportionnée ». Le député des Alpes Maritimes Éric Ciotti a quant à lui rappelé son « amitié » et sa « fidélité » à l’ancien président de la République avant d’ajouter qu’il ne s’agit que d’une « étape » dans un parcours judiciaire « loin d’être terminé ».

Dans notre département, cette condamnation a également laissé perplexe les élus Républicains au premier rang desquels Dino Cinieri, député de la 4e circonscription, et ami de longue date de l’ancien président. Évoquant un « jugement disproportionné », il a rappelé toute son « amitié » et sa fidélité à Nicolas Sarkozy, ajoutant qu’il bénéficie comme tout français, de la présomption d’innocence ; constat partagé par le maire LR de Saint-Étienne Gaël Perdriau. Quant au maire de Feurs et président des LR42, Jean-Pierre Taite, il a lui rappelé sur Twitter son « admiration » pour la « référence » politique qu’est Nicolas Sarkozy.

A la tête de la Région, Laurent Wauquiez, ancien patron des Républicains n’a lui, pas réagi à la condamnation de l’ex-chef de l’État.

Quant à l’ancien président lui-même, il s’est défendu d’une « injustice profonde et choquante » dans une interview donnée au Figaro mardi 2 mars. Il a d’ailleurs décidé de faire appel de cette décision et prévient qu’il n’hésitera pas à porter l’affaire devant la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) pour rétablir la vérité des faits.

Affaire à suivre donc, Nicolas Sarkozy sera ce mercredi soir l’invité du 20h de TF1.

Julien C.

 

Photo : Nicolas Sarkozy lors d’un meeting à Saint-Étienne, jeudi 13 novembre 2014 (capture d’écran) Source : chaîne YouTube de Nicolas Sarkozy.

 

Les autres infos
Les autres infos