Nouveau Théâtre Beaulieu :un ambi­gu com­mu­ni­qué dif­fu­sé à la presse pré­sen­té comme éma­nant du cabi­net du maire. Quelle était la fina­li­té de cette « fake news » ?

Le NTB à sou­hai­té répondre au com­mu­ni­qué du cabi­net du Maire de Saint-Etienne :

C’est dans une salle comble que les adhé­rents ont atten­ti­ve­ment par­ti­ci­pé à l’Assemblée géné­rale de la MJC Nouveau Théâtre Beaulieu le mar­di 26 juin 2018.

Les divers rap­ports ont démon­tré que, dans des condi­tions maté­rielles dif­fi­ciles, l’équipe pro­fes­sion­nelle et le col­lège des admi­nis­tra­teurs ont fait face avec cohé­sion depuis l’incendie de leurs locaux en juin 2017.

L’assemblée a approu­vé tous les docu­ments pro­po­sés par le Conseil d’administration et pré­sen­tés par le secré­taire et le tré­so­rier de l’association. Elle a appré­cié l’importance des acti­vi­tés de l’association en 2017. L’expert-comptable et le Commissaire aux comptes ont fait état du sérieux de la ges­tion qui a per­mis au NTB d’aboutir à un résul­tat excé­den­taire fin 2017. Les fonds asso­cia­tifs ont été pra­ti­que­ment reconstitués.

Les grandes lignes d’un nou­veau pro­jet asso­cia­tif ont été vali­dées à l’unanimité. Elles répondent clai­re­ment aux attentes des autres ins­ti­tu­tions et aux pré­co­ni­sa­tions faites par le consul­tant com­mis­sion­né par l’État et la ville. Sa mise en œuvre dépend évi­dem­ment, le Commissaire aux comptes l’a sou­li­gné, des moyens finan­ciers alloués à la MJC par les col­lec­ti­vi­tés publiques, en baisse constante depuis 2015 en dépit de l’affichage de sou­tien expri­mé par le Maire.

Les admi­nis­tra­teurs et les adhé­rents ont confir­mé leur demande insis­tante de col­la­bo­ra­tion avec les ser­vices de la ville, sur le plan admi­nis­tra­tif et sur les pro­jets, notam­ment sur le cahier des charges de la recons­truc­tion. Mme Fabienne Perrin, Adjointe au maire char­gée de la vie asso­cia­tive, a sem­blé récep­tive à cette demande.

Le sérieux de l’ensemble des inter­ven­tions, la cohé­sion des divers acteurs et les témoi­gnages de l’expert-comptable et du Commissaire aux comptes fai­saient appa­raître comme tota­le­ment incon­gru un ambi­gu com­mu­ni­qué dif­fu­sé à la presse quelques heures avant l’AG, et pré­sen­té comme éma­nant du cabi­net du maire. Quelle était la fina­li­té de cette « fake news » ?

 



Les autres infos