Olivier Véran parle de troi­sième confinement

À nos confrères du Journal du dimanche, le ministre de la Santé évoque un troi­sième confi­ne­ment. « Nous n’excluons jamais des mesures qui pour­raient être néces­saires pour pro­té­ger des popu­la­tions. Ça ne veut pas dire qu’on a déci­dé, mais qu’on observe la situa­tion heure par heure. »

Olivier Véran se veut très pru­dent sur les annonces. Rien n’est déci­dé. Le ministre scrute les chiffres. « L’objectif des 5 000 (cas de conta­mi­na­tion par jour) s’éloigne. Et la pres­sion sur le sys­tème de san­té reste impor­tante », sou­ligne le ministre, qui se dit prêt à prendre « les mesures néces­saires, si la situa­tion devait s’aggraver ».

« Ce vac­cin va sau­ver beau­coup de vies »

Le ministre pour­rait prendre le risque de blo­quer le pays à nou­veau si c’est vrai­ment néces­saire. « Nous sau­rons vite si les ras­sem­ble­ments fami­liaux et fes­tifs auront un impact » Il rap­pelle aus­si l’importance de se faire vac­ci­ner. « Ce vac­cin pro­tège 95 % des indi­vi­dus contre les cas de forme grave et va sau­ver beau­coup de vies » Olivier Véran sou­haite que jeunes et moins jeunes jouent le jeu.

Les autres infos