On a vu le show de Michael Gregorio, il sera le 19 janvier à Saint-Etienne

Quelle presta­tion incroy­able, quel show.

Quelques jour­nal­istes et rédac­teurs de presse étaient invités à décou­vrir le spec­ta­cle de Michael Gre­go­rio, his­toire de vous racon­ter com­bi­en on a appré­cié l’artiste. C’est un vrai juke­box humain dans son spec­ta­cle « J’ai dix ans ». Il ne les a pas vrai­ment mais Alain Sou­chon ne les fai­sait pas non plus quand il chan­tait son tube.

Au début du spec­ta­cle, on le décou­vre grimé en vieil­lard qui vient d’être décoré par le prési­dent de la république Kev Adams. Sur scène, il est inter­rogé par l’inoxydable Michel Druck­er imité à la per­fec­tion et il se remé­more la folie de ses spec­ta­cles.

Tout à coup le pub­lic l’acclame et hurle, et voilà qu’il se trans­forme en Mick Jag­ger et se déhanche comme un fou.

Il imit­era Brel, Stro­maé, John­ny, Vin­cent Del­erm, Prince, Aznavour, Maitre Gims, Cabrel, Shaki­ra, Michel Berg­er…. La liste est longue et il n’y aurait pas assez de place pour tous les nom­mer.

Lorsqu’on lui demande s’il n’est pas fatigué de faire des tournées depuis de longues années, il répond : «  J’ai effec­tive­ment eu la chance de voy­ager beau­coup ces dernières années. Évidem­ment dans toute la France mais aus­si au Cana­da, en Chine, en Irlande, en Slovénie… pour les pays les plus loin­tains. Bon, il faut recon­naître qu’il y a quand même un côté routi­er pas for­cé­ment glam­our dans notre méti­er. Mais le plaisir de jouer dans plein de salles dif­férentes, de lieux dif­férents, com­pense les longs voy­ages ».

 

Il sera le 19 jan­vi­er au Zénith de Saint-Eti­enne, en atten­dant son arrivée, regardez des extraits de son spec­ta­cle.

Les autres infos