Optimisez vos chances de trou­ver un emploi en étu­diant à Sainté

Réussir ses études, c’est bien, réus­sir son inser­tion pro­fes­sion­nelle, c’est encore mieux ! Pour favo­ri­ser l’en­trée dans la vie active de ses étu­diants, Saint-Étienne Métropole n’at­tend pas la fin de leur cur­sus pour se mobi­li­ser. Le ter­ri­toire cultive toutes les col­la­bo­ra­tions qui leur per­met­tront de nouer des liens fer­tiles pour leur future carrière. 

Apprenti desi­gner, tu rêves déjà d’être com­mis­saire d’exposition ? 

À Saint-Étienne, c’est pos­sible et ce dès ta 2è année d’é­tudes ! Depuis sa créa­tion en 1998, la Biennale inter­na­tio­nale desi­gn de Saint-Étienne fait appel à l’éner­gie et la créa­ti­vi­té des étu­diants de l’École supé­rieure d’art et de desi­gn. Au cœur de la mani­fes­ta­tion, ils se mesurent concrè­te­ment à la concep­tion et au mon­tage des expo­si­tions, en lien avec les desi­gners et les entre­prises. Une pre­mière approche du milieu pro­fes­sion­nel pré­cieuse et une expé­rience inestimable !

Chanceux, les étu­diants sté­pha­nois le sont dou­ble­ment : parce qu’ils par­ti­cipent à la réus­site d’un évé­ne­ment qui fait réfé­rence dans le monde du desi­gn, mais aus­si parce qu’ils béné­fi­cient de la pré­sence, sur leur site d’é­tudes, de la Cité du desi­gn.
Grâce aux liens étroits tis­sés avec les acteurs du monde éco­no­mique, ce centre de recherche et d’in­no­va­tion sans équi­valent en France offre l’op­por­tu­ni­té aux étu­diants de coopé­rer à de nom­breux concours et de se confron­ter aux pré­oc­cu­pa­tions des indus­triels.
Des pers­pec­tives qui s’é­lar­gissent encore à l’é­chelle inter­na­tio­nale via le réseau des villes Unesco de desi­gn dont Saint-Étienne est la seule ville fran­çaise à être membre.
Ces concours inter­na­tio­naux, tel le prix Shenzen pour les jeunes talents, sont autant de ter­rains d’ex­pé­ri­men­ta­tion idéaux pour les jeunes Stéphanois !

© Ville de Saint-Etienne

Plus on est proche, mieux on se connaît, et plus il est facile d’é­chan­ger et de tra­vailler ensemble. 

Une réa­li­té que vivent nos étu­diants sur les cam­pus sté­pha­nois où les syner­gies entre ensei­gne­ment, recherche et indus­trie sont favo­ri­sées par leur regrou­pe­ment sur un même site. Le desi­gn imprègne ain­si le quar­tier créa­tif Manufacture qui concentre, aux côtés des lieux de for­ma­tion, fablab, centre des savoirs et de l’in­no­va­tion, pépi­nières d’en­tre­prises inno­vantes et de start-up et espaces de co-wor­king. Tout un éco­sys­tème bouillon­nant d’in­ven­ti­vi­té où pros­pèrent les pro­jets collaboratifs.

La même dyna­mique est à l’œuvre sur le Campus Santé Innovations : 15 labo­ra­toires et uni­tés de recherche, dont le Centre Ingénierie et san­té, côtoient le CHU et les étu­diants de la facul­té de méde­cine, un pur concen­tré de matière grise dédié à la san­té unique en France !

Là encore, la proxi­mi­té des acteurs faci­lite les inter­ac­tions. Une faci­li­té qu’a appré­ciée Brahim Adref. Spécialiste de l’in­tel­li­gence arti­fi­cielle, cet étu­diant en 3è année à l’École supé­rieure des Mines de Saint-Étienne éla­bore, sous la hou­lette du direc­teur du Centre Ingénierie et san­té, une solu­tion infor­ma­tique visant à mieux régu­ler le flot des patients lors de leur arri­vée aux urgences : 
«Avoir accès au ser­vice d’ur­gences de l’hô­pi­tal m’a per­mis d’ob­ser­ver et de com­prendre en temps réel les pro­blé­ma­tiques ren­con­trées par les méde­cins pour déve­lop­per une solu­tion adap­tée. Cet accès sim­pli­fié est éga­le­ment très appré­ciable pour tes­ter mes algo­rithmes et véri­fier leur pertinence».

Un pro­jet aux inci­dences très concrètes qui offre à ce futur ingé­nieur une plon­gée dans le monde pro­fes­sion­nel avant même la fin de son cursus.

Au delà de cette culture du tra­vail par­te­na­rial avec les entre­prises, Saint-Étienne prend appui sur ses filières d’ex­cel­lence (la san­té, l’op­tique, le desi­gn) pour encou­ra­ger les approches plu­ri­dis­ci­pli­naires et les col­la­bo­ra­tions variées entre éta­blis­se­ments d’en­sei­gne­ment supérieur.

Dans un esprit d’ou­ver­ture et de décloi­son­ne­ment, quatre écoles sté­pha­noises — EM Lyon, EN3S, Mines Saint-Étienne et l’École supé­rieure d’art et de desi­gn — planchent ensemble sur des pro­blé­ma­tiques d’en­tre­prises liées à la san­té. D’autres pro­jets impliquent l’École natio­nale d’in­gé­nieurs, Télécom Saint-Étienne
Une approche croi­sée des plus enri­chis­santes pour les étu­diants — ils cultivent ain­si créa­ti­vi­té, capa­ci­té d’in­no­va­tion et de tra­vail en équipe, des qua­li­tés très utiles pour leur futur par­cours pro­fes­sion­nel – qui donne nais­sance à des for­ma­tions ori­gi­nales telle le Master pros­pec­tive desi­gn. Ce Master est le seul en France à asso­cier desi­gn et créa­tion, tech­no­lo­gies et numé­rique, modèles de mana­ge­ment et inno­va­tion sociale.

Saint-Étienne est le lieu idéal pour construire son réseau pro­fes­sion­nel durant ses études. 

Dans cette grande ville à taille humaine où les rela­tions sont simples et directes, vous tis­se­rez votre réseau avec faci­li­té et tire­rez par­ti de toutes les oppor­tu­ni­tés. Avec un tis­su éco­no­mique com­po­sé de grandes entre­prises lea­ders mon­diaux dans leur domaine (Thuasne, Thalès Angénieux, HEF, SNF, Gibaud…) et plus de 4500 entre­prises indus­trielles, nul doute qu’elles se pré­sen­te­ront dès la fin de vos études ! 

Article du site de la ville de Saint-Etienne.

Les autres infos