Paroles et Musiques : un bilan très positif

L’édition 2018 du Festival Paroles et Musiques de Saint-Etienne était un test gran­deur nature pour un nou­veau départ pour ce fes­ti­val qui a tout de même 27 ans. Mais pour la pre­mière fois de son exis­tence, cette 27eme édi­tion a riva­li­sé avec les plus grands fes­ti­vals de France tels Solidays, La Route du Rock ou Les Eurockéennes. Les diri­geants de Paroles et Musiques sou­hai­taient mon­ter en gamme pour en faire un fes­ti­val d’ampleur natio­nale. C’était aus­si le sou­hait de l’équipe muni­ci­pale par­tie pre­nante dans cette édi­tion. Pari réus­si. 5 scènes ont accueilli 30 artistes dont la scène de la grande prai­rie située au Parc-Musée de la Mine. Un magni­fique lieu de par­tage musi­cal où les artistes ont pu com­mu­nier avec leur public. 20 000 fes­ti­va­liers ont répon­du pré­sents durant 5 jours de concerts. Des têtes d’affiches telles que Jain, Nekfeu, Vianney, Bigflo & Oli, Shaka Ponk, Louane, Eddy de Preto, Mat Bastard ont répon­du pré­sents. Ces der­niers ont chauf­fé à blanc une foule de fans grandiose.

Le Parc-Musée de la Mine, un lieu idyl­lique pour ce genre d’événement

Même si la pous­sière a gâché un peu la soi­rée lors du concert de Shakaponk le ven­dre­di soir, le cadre idyl­lique du parc-Musée de la mine a tenu ses pro­messes. De la ver­dure et des végé­taux entou­raient le public. Les orga­ni­sa­teurs avaient tenu à ce que ce fes­ti­val soit un pari éco­lo­gique avec des toi­lettes sèches et des pou­belles sélec­tives. Pour la pre­mière fois, une ver­sion jeune public du fes­ti­val a pu voir le jour « Paroles de Matrus ». Matrus en gaga sté­pha­nois veut dire enfant, gamin. Deux spec­tacles leur étaient dédiés avec notam­ment Lady Do et Monsieur Papa au Pax. Même si Paroles et Musiques a déci­dé de gran­dir, le fes­ti­val n’en oublie pas son pas­sé et a vou­lu rendre hom­mage aux salles qui ont fait le suc­cès des réjouis­sances depuis de longues années déjà. Ben Mazué a joué à la Salle Jeanne D’arc, Gaël Faye était au Fil et Foé au Pax.

En centre-ville aus­si, Paroles et Musique a don­né de la voix. Place Jean Jaurès, une scène avait été ins­tal­lée pour des artistes émer­gents comme les Stéphanois de Raqoons et la rapeuse Tracy De Sa. On note­ra aus­si l’immense succès de Terrenoire, issu du quar­tier épo­nyme de Saint-Etienne. Les membres, Théo et Raphaël ont pu jouer sur la grande scène de la grande prai­rie en pre­mière par­tie de Eddy de Pretto et de Jain. Un magni­fique trem­plin pour les deux jeunes garçons. Le public de cette 28eme édi­tion était aux anges. Tous les goûts étaient repré­sen­tés. Pour l’année pro­chaine, les orga­ni­sa­teurs dépas­se­ront-il les 20 000 per­sonnes ? On le leur sou­haite. On espère aus­si que Paroles et Musiques fera rayon­ner Saint-Etienne dans toute la France comme un lieu fes­tif musical.

Photos ©Sharlie Evans



Les autres infos