Paroles et Musiques : un bilan très positif

L’édition 2018 du Festival Paroles et Musiques de Saint-Etienne était un test grandeur nature pour un nouveau départ pour ce festival qui a tout de même 27 ans. Mais pour la première fois de son existence, cette 27eme édition a rivalisé avec les plus grands festivals de France tels Solidays, La Route du Rock ou Les Eurockéennes. Les dirigeants de Paroles et Musiques souhaitaient monter en gamme pour en faire un festival d’ampleur nationale. C’était aussi le souhait de l’équipe municipale partie prenante dans cette édition. Pari réussi. 5 scènes ont accueilli 30 artistes dont la scène de la grande prairie située au Parc-Musée de la Mine. Un magnifique lieu de partage musical où les artistes ont pu communier avec leur public. 20 000 festivaliers ont répondu présents durant 5 jours de concerts. Des têtes d’affiches telles que Jain, Nekfeu, Vianney, Bigflo & Oli, Shaka Ponk, Louane, Eddy de Preto, Mat Bastard ont répondu présents. Ces derniers ont chauffé à blanc une foule de fans grandiose.

Le Parc-Musée de la Mine, un lieu idyllique pour ce genre d’événement

Même si la poussière a gâché un peu la soirée lors du concert de Shakaponk le vendredi soir, le cadre idyllique du parc-Musée de la mine a tenu ses promesses. De la verdure et des végétaux entouraient le public. Les organisateurs avaient tenu à ce que ce festival soit un pari écologique avec des toilettes sèches et des poubelles sélectives. Pour la première fois, une version jeune public du festival a pu voir le jour « Paroles de Matrus ». Matrus en gaga stéphanois veut dire enfant, gamin. Deux spectacles leur étaient dédiés avec notamment Lady Do et Monsieur Papa au Pax. Même si Paroles et Musiques a décidé de grandir, le festival n’en oublie pas son passé et a voulu rendre hommage aux salles qui ont fait le succès des réjouissances depuis de longues années déjà. Ben Mazué a joué à la Salle Jeanne D’arc, Gaël Faye était au Fil et Foé au Pax.

En centre-ville aussi, Paroles et Musique a donné de la voix. Place Jean Jaurès, une scène avait été installée pour des artistes émergents comme les Stéphanois de Raqoons et la rapeuse Tracy De Sa. On notera aussi l’immense succès de Terrenoire, issu du quartier éponyme de Saint-Etienne. Les membres, Théo et Raphaël ont pu jouer sur la grande scène de la grande prairie en première partie de Eddy de Pretto et de Jain. Un magnifique tremplin pour les deux jeunes garçons. Le public de cette 28eme édition était aux anges. Tous les goûts étaient représentés. Pour l’année prochaine, les organisateurs dépasseront-il les 20 000 personnes ? On le leur souhaite. On espère aussi que Paroles et Musiques fera rayonner Saint-Etienne dans toute la France comme un lieu festif musical.

Photos ©Sharlie Evans