Plus d’enseignants dans la Loire pour la rentrée

Dès septembre 2018, 15 postes vont être créés.

C’était une des promesses de la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron, proposer plus de professeurs pour les classes de CP et CE1 en REP (Réseau d’Education Prioritaire). 15 postes supplémentaires vont être créés à Saint-Etienne, Saint-Chamond et à la Ricamarie.

Mais le syndicat des enseignants SNUIPP-FSU 42 ne se satisfait pas « Il faudrait 50 postes supplémentaires pour assurer le dédoublement promis par la campagne Macron » nous explique un représentant du syndicat. Le SNUIPP-FSU 42 demande aux députés de La République En Marche de venir voir comment ça se passe dans les écoles de Rochetaillé, La Rivière, Saint-Germain-Laval et Saint-Etienne.

95 écoles seraient menacées par des suppressions de classes, selon le syndicat. « On a aussi des élèves en difficulté hors REP, et là aussi il faut créer des postes supplémentaires pour désengorger des classes de plus de 28 élèves ».

Une réunion de travail va être organisée le 23 janvier pour en discuter.

 



Vous aimerez lire aussi