PODCAST : Une boulangerie en colère à cause de la nouvelle ligne de tram à Saint-Etienne



Akima Juaneda souhaiterait que les automobilistes venant de la Terrasse puissent faire demi-tour devant sa boulangerie. Mais pour la mairie de Saint-Etienne, ce souhait serait irréalisable.

Après de nombreux mois de travaux, les rues sont rouvertes à la circulation. Mais pour les clients venant en voiture de La Terrasse, ils ne peuvent plus faire demi-tour devant sa boulangerie. Akima Juaneda est en colère contre la ville et Saint-Etienne Métropole. La métropole refuse de réinstaurer ce demi-tour à gauche.

« Je fais 18h par jour. Nous, les petits commerçants, on n’est pas écoutés ».

« Je n’ai pas arrêté de contacter le Maire. Il est venu constater la catastrophe… mais rien n’a été fait ». L’adjoint au maire chargé des transports, Jean-Pierre Berger, a été contacté par nos confrères du Progrès : « Un demi-tour pour les automobilistes, ça veut dire remettre un feu tricolore, et donc arrêter les trams pour laisser passer les voitures ». Pour l’adjoint, ce n’est pas possible. Akima est en colère. « On a été l’entreprise la plus impactée par les travaux » explique-t-elle. « La clientèle, elle est divisée par deux ».  Une situation qui est dramatique pour la boulangère qui pense mettre la clé sous la porte si une solution n’est pas trouvée.

Ecoutez le témoignage de Akima Juaneda :