Pour la sécu­ri­té dans les quar­tiers : Les voi­sins référents

Lundi, une réunion a eu lieu pour faire le point sur cette méthode de surveillance.

Les res­pon­sables du Parquet, la police, la pré­fec­ture et les maires des cinq com­munes concer­nées étaient pré­sents pour faire le bilan de cette expé­rience en 2017.

Cette soi­rée s’est dérou­lée au Nouvel Espace Culturel de Saint-Priest-en-Jarez.

Hortense Naudasher, direc­trice du cabi­net du pré­fet a rap­pe­lé l’intérêt de cette chaîne de vigi­lance. Le prin­cipe de l’opération « Voisins vigi­lants » per­met une sur­veillance mutuelle entre voi­sins pour dis­sua­der les cam­brio­leurs. Chaque voi­sin réfé­rent a un sec­teur à surveiller.

Saint-Jean-Bonnefonds couvre 13 péri­mètres avec 41 réfé­rents, Saint-Priest-en-Jarez gère neuf péri­mètres avec 29 réfé­rents, Saint-Etienne gère quatre péri­mètres avec 32 référents.

Il y a au total dans la Loire 141 voi­sins réfé­rents qui tournent pour sur­veiller leurs zones.

En cas de soup­çon d’un acte de mal­veillance, le réfé­rent est encou­ra­gé à appe­ler le 17.

Apparemment, le prin­cipe fonc­tionne puisque des cam­brio­lages ont pu être évi­tés et des inter­pel­la­tions ont été réalisées.

Le concept pour­rait être éten­du à d’autre villes.

Les autres infos