Première Mondiale : un bâtiment qui peut se passer de chauffage à St-Priest-en-Jarez

C’est une création de l’architecte stéphanois, Julien Rivat. Il a dessiné le nouveau centre médical de dialyse « Artic 42 » dans la zone de Champirol à Saint-Priest-en-Jarez, proche de l’hôpital Nord.

Ce bâtiment a une particularité : se passer de quasiment aucun chauffage et de factures d’électricité. C’est une première mondiale. Il ne va consommer que 120kw par M2 et par an. Ce qui est une consommation très faible pour cet édifice de 4200 M2.

« Artic 42 », sera labélisé « Passif ». Pour cela, il faudra une étanchéité de l’air 7 a 8 fois plus importante que la réglementation actuelle et consommer un maximum de 15 kW / M2 / an pour le chauffage. C’est 75% de moins que l’énergie consommée dans un bâtiment avec les normes actuelles.

Pour économiser l’énergie, le cabinet d’architecture du stéphanois Julien Rivat va travailler sur l’orientation du bâtiment afin de profiter au maximum des apports solaires naturels.

Les fenêtres seront équipées de triple vitrage, pour la plupart orientées au sud. En été, pour éviter la chaleur, des brise-soleils seront installés. Les murs seront épais de 26 cm. Les toitures épaisses de 30 cm. Les machines de dialyse pourront remplacer le chauffage en saison hivernale par la chaleur qu’elles émaneront. Ce monument va représenter un investissement de huit millions d’euros.

Donnez votre avis sur notre page Facebook

©Visuel atelier d’architecture Julien Rivat



Vous aimerez lire aussi