Première Mondiale : un bâti­ment qui peut se pas­ser de chauf­fage à St-Priest-en-Jarez

C’est une créa­tion de l’architecte sté­pha­nois, Julien Rivat. Il a des­si­né le nou­veau centre médi­cal de dia­lyse « Artic 42 » dans la zone de Champirol à Saint-Priest-en-Jarez, proche de l’hôpital Nord.

Ce bâti­ment a une par­ti­cu­la­ri­té : se pas­ser de qua­si­ment aucun chauf­fage et de fac­tures d’électricité. C’est une pre­mière mon­diale. Il ne va consom­mer que 120kw par M2 et par an. Ce qui est une consom­ma­tion très faible pour cet édi­fice de 4200 M2.

« Artic 42 », sera labé­li­sé « Passif ». Pour cela, il fau­dra une étan­chéi­té de l’air 7 a 8 fois plus impor­tante que la régle­men­ta­tion actuelle et consom­mer un maxi­mum de 15 kW / M2 / an pour le chauf­fage. C’est 75% de moins que l’énergie consom­mée dans un bâti­ment avec les normes actuelles.

Pour éco­no­mi­ser l’énergie, le cabi­net d’architecture du sté­pha­nois Julien Rivat va tra­vailler sur l’orientation du bâti­ment afin de pro­fi­ter au maxi­mum des apports solaires naturels.

Les fenêtres seront équi­pées de triple vitrage, pour la plu­part orien­tées au sud. En été, pour évi­ter la cha­leur, des brise-soleils seront ins­tal­lés. Les murs seront épais de 26 cm. Les toi­tures épaisses de 30 cm. Les machines de dia­lyse pour­ront rem­pla­cer le chauf­fage en sai­son hiver­nale par la cha­leur qu’elles éma­ne­ront. Ce monu­ment va repré­sen­ter un inves­tis­se­ment de huit mil­lions d’euros.

Donnez votre avis sur notre page Facebook

©Visuel ate­lier d’ar­chi­tec­ture Julien Rivat



Les autres infos