Quand la nature aussi déconfine

Tous au long du confinement, nous avons eu droit à des reportages sur la baisse de la pollution en Chine comme en France. Et sur le retour de certains animaux, parfois sauvages, jusque dans nos villes. D’autres commentateurs insistent sur la nécessité de préserver notre planète et sa biodiversité.

Notre département de la Loire a la chance de posséder deux parcs naturels régionaux dynamiques et entreprenants. Depuis le déconfinement et le besoin de sortie, le parc naturel régional du Pilat a noté quelques incivilités. Le parc rappelle aux visiteurs que les sentiers de randonnée ne sont pas des pistes pour deux roues motorisées.

Plus positivement, le parc signale son site spécialisé www.pilat-rando.fr qui ne contient pas moins de 160 itinéraires de promenades. De son côté, le parc naturel régional Livradois-Forez, à cheval sur le Puy de Dôme et la Loire ; mène une action sur les forêts anciennes en vue d’améliorer les éco-systèmes et de promouvoir une sylviculture respectueuse. Ce programme, qui court jusqu’en 2022, comprend des rachats de parcelles par le parc en vue de constituer des ilots d’observation et de préservation.

Pat Françon