Quand la nature aussi déconfine

Tous au long du con­fine­ment, nous avons eu droit à des reportages sur la baisse de la pol­lu­tion en Chine comme en France. Et sur le retour de cer­tains ani­maux, par­fois sauvages, jusque dans nos villes. D’autres com­men­ta­teurs insis­tent sur la néces­sité de préserv­er notre planète et sa bio­di­ver­sité.

Notre départe­ment de la Loire a la chance de pos­séder deux parcs naturels régionaux dynamiques et entre­prenants. Depuis le décon­fine­ment et le besoin de sor­tie, le parc naturel région­al du Pilat a noté quelques inci­vil­ités. Le parc rap­pelle aux vis­i­teurs que les sen­tiers de ran­don­née ne sont pas des pistes pour deux roues motorisées.

Plus pos­i­tive­ment, le parc sig­nale son site spé­cial­isé www.pilat-rando.fr qui ne con­tient pas moins de 160 itinéraires de prom­e­nades. De son côté, le parc naturel région­al Livradois-Forez, à cheval sur le Puy de Dôme et la Loire ; mène une action sur les forêts anci­ennes en vue d’amélior­er les éco-sys­tèmes et de pro­mou­voir une sylvi­cul­ture respectueuse. Ce pro­gramme, qui court jusqu’en 2022, com­prend des rachats de par­celles par le parc en vue de con­stituer des ilots d’ob­ser­va­tion et de préser­va­tion.

Pat Françon

Les autres infos