Quatre mois pour lâcher un pre­mier tweet pour Loïc Perrin

Loïc Perrin était un joueur à contre-cou­rant de cer­tai­ness pra­tiques du foot moderne. On dit « était », parce que s’il reste une excep­tion de plus en plus rare et un exemple de fidé­li­té pour l’ASSE son club, jusqu’alors, il avait aus­si la par­ti­cu­la­ri­té de ne pas avoir de sup­port de com­mu­ni­ca­tion offi­ciel, sur aucun des réseaux sociaux du moment. Ça aus­si c’est de plus en plus rare.

Le capi­taine de l’ASSE débarque offi­ciel­le­ment sur les réseaux sociaux

Mais ça, c’était avant. Le capi­taine sté­pha­nois a débar­qué tour à tour ce jeu­di, sur le réseau de micro­blo­ging à l’oiseau bleu et l’autre, spé­cia­li­sé sur le par­tage d’images. L’histoire ne nous dit pas encore si c’est le défen­seur des Verts qui com­mu­nique en son nom propre ou s’il a confié ce tra­vail à une équipe de com­mu­ni­ty mana­ger. Le fait est, tel que nous l’avons remar­qué sur la page du joueur, qu’il s’est écou­lé près de quatre mois entre le moment de son ins­crip­tion, en novembre 2017 et le pre­mier post publié par Perrin, ce jeu­di 15 mars.

 



 

 

Source: Sportune.fr

Les autres infos
Les autres infos