Questions de dates

Dans la foulée de l’al­lo­cu­tion prési­den­tielle du lun­di pas­cal au cours de laque­lle Emmanuel Macron a don­né la date du 11 mai comme début du décon­fine­ment, Gaël Per­dri­au vient d’adress­er un long cour­ri­er au pre­mier min­istre Edouard Philippe.

Le vice-prési­dent nation­al des LR demande à l’hôte de Matignon des pré­ci­sions sur la ques­tion du décon­fine­ment en insis­tant par­ti­c­ulière­ment sur les retours en crèch­es, en écoles, en col­lèges et en lycées. Le maire stéphanois pose aus­si la ques­tion d la date des élec­tions munic­i­pales pour les com­munes qui n’ont pas élu leur pre­mier mag­is­trat, le 15 mars. A ce sujet, le con­seil sci­en­tifique se réu­ni­ra le 23 mai et remet­tra un avis au prési­dent de la république. Mais, beau­coup d’ob­ser­va­teurs pensent qu’il sera impos­si­ble de fix­er le scrutin au 21 juin.

La presse spé­cial­isée évoque plutôt le mois d’oc­to­bre ou, de plus en plus, celle de mars 2021. Le prési­dent du sénat, Gérard Larcher, est favor­able à mars 2021. Ce même homme poli­tique avait chaude­ment insisté auprès d’Em­manuel Macron pour main­tenir le pre­mier tour le 15 mars. Depuis cette date, des maires, des élus munic­i­paux, des assesseur sont morts du coro­n­avirus. Affaire à suiv­re.

Pat Françon

Les autres infos