Recensement : 640 Stéphanois supplémentaires



640 Stéphanoises et Stéphanois supplémentaires, “oui il fait bon vivre, étudier, et travailler à Saint-Etienne, ville créative et innovante“, affirme Gaël Perdriau. Nous sommes 174 520, 13ème ville de France.

L’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques) vient de communiquer les nouveaux chiffres relatifs à la population légale sur Saint-Etienne tels qu’ils ressortent des enquêtes annuelles de recensement, et cette année encore ils sont positifs !

174 520 Stéphanoises et Stéphanois

Ils montrent une nouvelle progression du nombre de Stéphanoises et de Stéphanois. Pour le Maire de Saint-Etienne : “C’est une réelle satisfaction par rapport à l’engagement et au travail qui a été accompli, avec détermination, patiemment, au quotidien, sans relâche, durablement“.

Saint-Etienne compte aujourd’hui au total 174 520 habitants. Pour Gaël Perdriau “Nous sommes la 13ème ville de France ! (+ 640 Stéphanoises et Stéphanois, quand Saint-Etienne, pendant 30 ans, perdait encore il y a quelques années, 1000 habitants par an)“. 

L’élu annonce : “Ces nouvelles données confirment de manière pérenne la tendance positive que nous connaissons ces dernières années avec une croissance de plus de 2 600 habitants en 5 ans. Il y a également de plus en plus d’élèves dans les écoles de la ville, sans oublier le nombre d’étudiants qui a progressé de quelque 12 % en 2 ans pour atteindre 26 400“. 

“Cela démontre une attractivité recouvrée de notre ville”

Oui c’est une excellente nouvelle après celles encore toutes récentes de l’obtention de labels, reconnaissants notre engagement et notre exemplarité, avec le réseau Unesco des villes inclusives et durables, la médaille d’or pour la boucle verte dans le cadre du programme pour l’environnement des Nations Unies ou encore la 3ème fleur récompensant notre action en matière de développement durable et de nature en ville“.

La ville peut se réjouir : “Cela démontre une attractivité recouvrée de notre ville. J’en veux pour preuve, par exemple, le taux de chômage à Saint-Etienne qui est inférieur à celui de la moyenne en France. Oui il fait bon vivre, étudier, travailler, à Saint-Etienne, ville créative et innovante, et visiblement nous sommes de plus en plus nombreux à l’avoir compris“. 

Pour le Maire; “C’est de bon augure pour l’avenir et le développement de notre ville. De bon augure pour les 174 520 Stéphanoises et Stéphanois actuels, mais également de bon augure, si nous en avons la volonté et la détermination, pour les futurs habitants de Saint-Etienne »“.