Réhabilitation à Saint-Etienne : Les loca­taires du Grand Cercle ne savaient pas

Le Groupe CIR, gérant de l’immeuble « Le Grand Cercle » place de l’hôtel de ville avait annon­cé la réha­bi­li­ta­tion du bâti­ment pour y faire 46 loge­ments luxueux lors d’une confé­rence de presse en mai­rie de Saint-Etienne le jeu­di 26 novembre 2016. Toute la presse y était conviée sauf… les loca­taires du Grand Cercle.

Dans les colonnes du Progrès, Maitre Buffards, qui y a ses locaux, explique à nos confrères : « Je suis ins­tal­lé là depuis trente ans et je vous assure que mes col­la­bo­ra­teurs et moi-même occu­pons bien les 270 m² du troi­sième étage. Dans cet immeuble on trouve aus­si la socié­té Ekypia, loca­taire de 160 m², Livepoint qui occupe 125 m² au 2eme étage. La socié­té Aispas, elle, occupe 60 m² depuis 15 ans au 4eme étage. Ils sont tous cho­qués d’apprendre la nou­velle par voie de presse.

Les occu­pants devront quit­ter les lieux pour la réha­bi­li­ta­tion du Grand Cercle en appar­te­ments alors que cer­tains loca­taires ont leur bail qui se ter­mine en 2026.

Pour Guillaume Humbert, régis­seur du Grand Cercle et inter­ro­gé par Le Progrès, la mai­rie a annon­cé un peu trop tôt la vente. « Le com­pro­mis a été signé autour du 15 novembre 2018 et tout est allé trop vite pour nous… Je suis très ennuyé et j’ai conscience des désa­gré­ments pour les loca­taires ». La socié­té CIR va se mettre en rela­tion avec les loca­taires cou­rant jan­vier pour évo­quer leur avenir.



Les autres infos