Reims / Saint-Etienne (3 — 1)

Déception pour les sup­por­ters Stéphanois. Saint-Etienne c’est incli­né au Stade de Reims.

C’est un Claude Puel en colère qui s’est pré­sen­té en confé­rence de presse, ce dimanche après-midi, au sor­tir de la défaite concé­dée par l’AS Saint-Etienne sur la pelouse du Stade de Reims (3–1), dans le cadre de la 17ème jour­née de Ligue 1. L’entraîneur ligé­rien n’a pas aimé la pre­mière période de son équipe et le fait savoir. “On a lou­pé com­plè­te­ment notre pre­mière période, on a été absent dans les duels, dans le jeu. Reims méri­tait de mener et même si elle n’a pas eu énor­mé­ment d’oc­ca­sions, elle aurait pu dou­bler la mise”, a esti­mé le tech­ni­cien foré­zien devant les journalistes.

S’il a vu du mieux en deuxième mi-temps, Claude Puel le recon­naît aisé­ment, le Stade de Reims mérite ample­ment sa vic­toire : “On a repris l’as­cen­dant en deuxième période et on n’est pas loin du 2–1. Puis leur deuxième but nous fait mal et met un terme pré­co­ce­ment à nos espoirs. Je ne veux pas me retran­cher der­rière la fatigue, même si on enchaîne tous les trois jours depuis des semaines. On a man­qué de res­sources phy­siques en deuxième période pour main­te­nir l’emprise qu’on avait grâce au but. C’est dom­mage, on était bien reve­nu mais sur la tota­li­té, Reims mérite sa vic­toire.

Les autres infos