Rencontre avec la rappeuse Tracy De Sa à l’occasion du Festival Paroles et Musiques

Tracy De Sa, la rappeuse qu’on nomme aujourd’hui « Lyonnaise » est en fait née à Goa en Inde, qu’elle a quitté avec sa famille dans un premier temps pour Lisbonne, puis pour Malaga où elle a grandi. Elle était l’une des plus jeunes rappeuses de l’édition du Festival Paroles et Musiques 2018.

En 2011, alors âgée de 18 ans, elle arrive à Montpellier avec la danse hip hop comme bagage.

Publicités

Tracy commence à écrire, forte de ses influences musicales diverses (hip hop, flamenco, dancehall, musique latine) et avec le soutien musical de XKAEM, artiste soul qui l’accompagne et la pousse à se produire à la fac et dans des restaurants en acoustique.

En 2014, elle sort la mixtape « Alpha Female », son premier projet, en collaboration avec le beatmaker Gatë juste avant de déménager à Lyon et de s’engager dans le master EGALES (Etudes de Genre et Actions Liées à l’Egalité dans la Société).

L’artiste se définit comme 100% féministe car elle considère qu’il existe encore beaucoup trop d’obstacles qui empêchent les femmes de vivre librement. Dans l’industrie musicale, elle s’est retrouvée noyée dans les demandes de producteurs masculins. Parce qu’une femme qui rappe vite et bien ce n’est jamais assez, il faut absolument rajouter du chant, une image plus féminine et sexy. Malgré ces demandes, Tracy réussit à faire sa place dans les musiques actuelles.

 

Retrouvez son titre “Bring Back Hi op” :

 

Par conséquent, chaque année pour le 8 mars, journée internationale de lutte pour les droits des femmes, elle décide de sortir un son symbolisant la prise de parole des femmes et leur émancipation à travers la musique.

Tracy De Sa sera au Femcees Fest qui se déroulera au Clapier le 3 Novembre 2018 à Saint-Etienne

Son but désormais est d’arriver à retranscrire une nouvelle vision de la musique, créer un style original avec des sonorités surprenantes : des changements de rythme, des accélérations, des mélanges de styles, tout est possible !

Présente au Festival Umoja à Marseille en novembre 2017, elle a mis le feu au Guêpier, impressionnant le public avec sa technique, son flow et son charisme !

Et devant elle, s’ouvrent encore de nombreuses portes et d’autres évènements féministes, comme le festival Intersections à Paris  le Femcees Fest en automne 2018. Mais aussi des tremplins de portée nationale comme Les Inouïs du Printemps de Bourges ou le Buzzbooster, pour lesquels elle a été présélectionnée dans la région de Rhône-Alpes. Elle a mis le feu ce week-end au Festival Paroles et Musiques 2018 à Saint-Etienne.



Vous aimerez lire aussi