Retour sur le concert de No One Is Innocent au Clapier

Vendredi soir, c’était direction Le clapier de Saint Etienne pour une soirée pleine d’énergie, pour du bon cassage de cou.

Le Clapier complet pour l’occasion – super salle avec une équipe au top, une déco, une âme et surtout une superbe programmation (allez checker sur leur page facebook) – le public super éclectique et de différentes générations…la contestation a de beaux jours devant elle !!!

L’arrivée se fait tout en douceur avec le groupe d’ouverture NijuKo, première scène pour eux après une démo de deux titres (dispo sur leur page facebook). Le public répond présent et les accompagne sur un set de 35 minutes.

Après un changement de plateau tout en chaleur et en longueur, mais qui a permis à pas mal du public d’aller se désaltérer et de prendre l’air sur le quai du Clapier (zone fumeur et tables super agréables), les no one savent se faire désirer, la musique d’intro nous annonce enfin l’arrivée du groupe.

Petit aparté historique : no one officie depuis 94, avec des albums qui ont marqué toute la génération contestataire….et avec des dates sublimes comme la première partie de ACDC au Stade de France.

Les no one ne font pas dans le détail et attaquent fort leur set, les teeshirts tombent, Kemar le chanteur est plein d’énergie, saute et emmène le public avec de nombreux titres de leur dernier album Propaganda comme Silencio qui fait bouger toute la salle. Ça chauffe, ça pogote, ça sent la transpiration…mais le tout avec de grands sourires et une belle communion du public et du groupe. Une si grande communion d’ailleurs que ça slamme jusqu’à ce que Kemar se ramasse un stéphanois et son micro dans les dents….le prochain à monter, lui, se prend un coup de pied au cul…moins cool !!!

Avec le titre Nomanklatura de Utopia, c’est aussi toute la salle qui s’échauffe. Le choix de leur set list est efficace et met tout le public d’accord. Au milieu du pit, c’est le feu. En bref, un set carré avec un rappel qui nous met tous d’accord avec une reprise des Rage Against the machine….

La fin et le départ….avec des teeshirts mouillés, il y en a même qui ont réussi l’exploit d’essorer leur teesh sur place !!!, des sourires et des batteries rechargées pour tous…. A nous la douche et rdv au prochain concert….

Photos d’illustrations



Vous aimerez lire aussi