Roanne : l’hôpital de Roanne se dote de 72 000 euros de maté­riel pour la détec­tion des can­cers féminins

Le Centre Hospitalier de Roanne vient d’acquérir un micro­scope qui va per­mettre d’analyser plus faci­le­ment les frot­tis vagi­naux pour la détec­tion pré­coce des can­cers de l’utérus. Ils ont éga­le­ment reçu un appa­reil de tomo­syn­thèse 3D qui va per­mettre de réa­li­ser des images d’une grande défi­ni­tion pour repé­rer plus aisé­ment des ano­ma­lies sur les seins.

Le but de ses acqui­si­tions est de pré­ve­nir le plus tôt pos­sible les mala­dies pour les trai­ter correctement.

Le can­cer du col de l’utérus est la 12eme cause de can­cer et la 10eme cause de mor­ta­li­té chez la femme en France. Le can­cer du sein est éga­le­ment celui qui cause le plus grand nombre de décès.

Un salon de parole a été créé au centre hos­pi­ta­lier de Roanne pour libé­rer la parole des patients. Les soi­gnants et les patients pour­ront s’y retrou­ver pour discuter.

L’investissement de 72 000 euros a été pris en charge par l’association Espoir Santé Harmonie qui inter­vient à l’hôpital de Roanne dans le sui­vi des patients atteint du cancer.



Les autres infos