Robert Herbin est dur avec les Verts

Avant première film Ma



La défaite de l’AS Saint-Etienne vendredi soir contre Montpellier à Geoffroy-Guichard a stoppé brutalement la marche en avant des Verts, lesquels rêvaient ouvertement de déloger l’Olympique Lyonnais du podium et de jouer la prochaine Ligue des champions au nez et à la barbe de leur rival historique. Mais pour Robert Herbin, ce coup d’arrêt n’est pas une si grande surprise que cela, l’ancien entraîneur de l’ASSE étant assez dur avec la formation de Jean-Louis Gasset. Car pour le Sphinx, il ne fallait pas voir cette équipe stéphanoise trop belle.

Dans Le Progrès, Robert Herbin livre le fond de sa pensée. « En réfléchissant, je me suis rendu compte qu’il fallait accepter un tel résultat. Malgré la défaite, les Stéphanois ont fait un match plein. Ils ne s’attendaient peut-être pas suffisamment à être mis dans une telle difficulté. Montpellier a eu plus de volonté et montré plus de détermination. Je ne pense pas que la présence de Romain Hamouma et Timothée Kolodziejczak aurait changé quelque chose. Stéphane Ruffier a sorti deux superbes arrêts en première mi-temps. Il est vraiment efficace. Je suis un peu difficile avec Khazri, son comportement m’énerve. Je me demande si nos ambitions sont élevées. Je ne sais pas, je ne suis pas avec les joueurs. Je ne crois pas que nous avons une équipe suffisamment compétente pour la Ligue des champions », constate l’ancien technicien stéphanois, pas surpris et donc pas énormément déçu par l’échec de l’AS Saint-Etienne.