Saint-Etienne : 300 per­sonnes mobi­li­sées pour sau­ver les Ehpad

La délé­ga­tion de la Loire est, elle aus­si, des­cen­due dans la rue.

Mardi après-midi, 300 per­sonnes ont bra­vé le mau­vais temps à Saint-Etienne pour mani­fes­ter devant le siège de la délégation.

On y crie « Ehpad en détresse » et « Du social pour les sociaux ».

Sandra, qui est soi­gnante en Ehpad, nous explique « L’état sou­haite fer­mer les Ehpad pour des hos­pi­ta­li­sa­tion à domi­cile » et elle rajoute « On met plus de temps à réflé­chir com­ment faire la toi­lette au patient que la toi­lette en elle-même, on est pres­sé, tout doit se faire très vite, il n’y a plus de consi­dé­ra­tion humaine ».

La CGT explique que le plan « Solidarité grand âge » doit pré­co­ni­ser le ratio d’un soi­gnant par patient. Et qu’aujourd’hui on est très loin de cela.

Une dizaine de per­sonnes ont été reçues dans les bureaux de la délé­ga­tion Loire de l’Agence Régionale de Santé.

La ministre de la san­té Agnès Buzyn a pro­po­sé une ral­longe de bud­get de 50 mil­lions d’euros. Mais pour les res­pon­sables CGT on explique que ça ne fait que 5000 euros par Ehpad « C’est com­plè­te­ment insuffisant ».

Les autres infos