Saint-Etienne : fête noc­turne à la nuit euro­péenne des musées

Découvrez en noc­turne la richesse du ter­ri­toire ligé­rien. Profitez de la gra­tui­té de cette nuit. Après avoir atti­ré des mil­liers de visi­teurs en 2018, « La Nuit euro­péenne des musées » revient en 2019 à Saint-Etienne pour une quin­zième édi­tion. La nuit euro­péenne des musées va se dérou­ler le same­di 18 mai 2019.



Ce same­di 18 mai tout est gratuit

Au musée d’Art et d’Industrie 

Le musée d’Art et d’Industrie vous pro­pose une pro­gram­ma­tion variée autour de l’exposition Vendre de tout, être par­tout. Casino ! Des visites théâ­tra­li­sées seront pro­po­sées à 19h, 21h et 23h. Chaque visite dure 45mn.

La visite de l’expo Casino

Un média­teur cultu­rel vous fait décou­vrir les grands axes du par­cours de l’ex­po­si­tion.
L’exposition Vendre de tout, être par­tout. Casino aborde le pro­ces­sus par lequel Casino, d’a­bord épi­ce­rie fami­liale, s’est adap­té aux muta­tions du com­merce pour deve­nir un groupe inter­na­tio­nal. Elle met l’ac­cent sur l’or­ga­ni­sa­tion très cen­tra­li­sée de l’en­tre­prise. Visite à 18h (30mn).

Découvrez l’expo des Ames, cycles et rubans

Un média­teur cultu­rel vous emmène à la décou­verte des col­lec­tions.A 19h et 21h (1h30). Laissez libre cours à votre ima­gi­na­tion en par­ti­ci­pant à la créa­tion d’une fresque sur le thème de la socié­té de consom­ma­tion. À par­tir de 18h.

Profitez d’un ciné concert pour en prendre plein les yeux et les oreilles.

Assistez au ciné-concert réa­li­sé par le com­po­si­teur Luiza Maria (alias Losless) qui revi­site les films d’ar­chives Casino avec une créa­tion musi­cale ori­gi­nale. Un ciné-mix élec­tro­nique en trois temps à décou­vrir à la nuit tom­bée. Ce ciné-concert vous est pro­po­sé par le musée d’Art et d’Industrie, les Archives Municipales et la Cinémathèque de Saint-Étienne. À 21h30, 22h et 22h30 (30mn).

Plus d’infos : 04 77 49 73 00

Au Puits Couriot /Parc-Musée de la Mine 

Des concerts aux musées : Sampo, la boîte à musique numé­rique : concert-démons­tra­tion par le musi­cien Nicolas Vincent et l’as­so­cia­tion Musinfo.Sampo est un ins­tru­ment inno­vant fabri­qué à Saint-Étienne, dont le but est d’é­lar­gir la palette sonore des ins­tru­ments acous­tiques. Indépendant de toute esthé­tique musi­cale, Sampo s’a­dapte aus­si bien à l’im­pro­vi­sa­tion, au jazz, aux musiques actuelles qu’à la musique contem­po­raine. Cet objet desi­gn qui com­bine arti­sa­nat et nou­velles tech­no­lo­gies a été conçu pour libé­rer la créa­ti­vi­té musi­cale. Pour la Nuit Européenne des musées, Nicolas Vincent, gui­ta­riste de for­ma­tion jazz, joue­ra de divers ins­tru­ments de tra­di­tions popu­laires, trans­for­més avec Sampo. À 18h30, 20h, 21h30 et 23h (45 min).

Lights Contacts, œuvre inter­ac­tive sonore et lumi­neuse par le duo d’ar­tistes Scenocosme.

Cette ins­tal­la­tion inter­ac­tive, sen­sible, tac­tile, sonore et lumi­neuse met en scène les corps des spec­ta­teurs et les trans­forme en ins­tru­ments sonores humains.
Une pre­mière per­sonne pose sa main sur la bille. Tant qu’elle main­tient ce contact avec celle-ci, son corps est sen­si­ble­ment réac­tif aux contacts d’autres corps vivants. Mais si elle reste seule, il n’y a aucune réac­tion. Elle doit invi­ter une deuxième per­sonne à venir la tou­cher, et le contact doit se faire de peau à peau. En fonc­tion de la proxi­mi­té des contacts et des spec­ta­teurs, chaque tou­cher cor­po­rel pro­voque des varia­tions lumi­neuses et sonores. A par­tir de 18h.

Fossile, gra­vi­ter l’ar­chi­tec­ture : expo­si­tion cho­ré­gra­phique par la com­pa­gnie A.R.N

Fossile est une expo­si­tion cho­ré­gra­phique pour gra­vi­ter la mine, une série de micro-cho­ré­gra­phies qui offre un par­cours ouvert et contem­pla­tif du musée de la mine. Des pré­sences cycliques qui trans­mettent l’at­mo­sphère du puits Couriot, ses qua­li­tés phy­siques et abs­traites, accom­pa­gnées par la mélo­pée d’une gui­tare élec­trique qui agit comme une ritour­nelle. Danser les strates de la mine, ses sen­sa­tions gra­vi­taires, ses gouffres, ses enfouis­se­ments et ses exca­va­tions. Exposer les volumes et les creux de cette archi­tec­ture dédiée à la ciné­tique des matières. Fossile com­pose une série de pay­sages cho­ré­gra­phiques qui tra­duisent en état per­cep­tif la phy­sio­no­mie de la mine.

Découvrez Couriot d’un autre œil.

Les média­teurs cultu­rels vous invitent à décou­vrir des domaines et espaces inexplorés : 

Extraire : 3 façons de faire !
Des affleu­re­ments au puits, en pas­sant par la fen­due, décou­vrez les tech­niques qui ont per­mis d’ex­traire le char­bon dans le bas­sin houiller de la Loire pen­dant six siècles. À 18h30, 20h30 et 22h30 (45 mn).

Archéologie indus­trielle
Le Puits Couriot vous pro­pose de décou­vrir ses espaces patri­mo­niaux et son parc en vous met­tant dans la peau d’un archéo­logue indus­triel. Accompagnés d’un média­teur cultu­rel, par­tez à la recherche des traces lais­sées par les hommes, femmes et machines qui ont fait vivre ces lieux et devi­nez leur uti­li­té. À 18h, 20h, 22h (1h).

Les visites libres de Couriot.

Dans des espaces contem­po­rains où le desi­gn s’af­fiche en har­mo­nie avec le patri­moine, les salles d’ex­po­si­tion pro­posent un par­cours sen­sible, qui mêle col­lec­tions et dis­po­si­tifs scé­no­gra­phiques, afin de s’im­mer­ger dans l’u­ni­vers de la mine. À par­tir de 18h.

Parcourez libre­ment le grand lava­bo, la lam­pis­te­rie, la salle de la machine et des éner­gies, le bâti­ment d’en­tre­tien des loco­mo­tives, la recette avec son che­va­le­ment, avec son éclai­rage noc­turne.
À par­tir de 18h.

L’exposition tem­po­raire Mine en séries
Exposition pré­sen­tée au musée jus­qu’au 26 mai 2019
Cette expo­si­tion pro­pose de faire décou­vrir la mine autre­ment à par­tir de cinq espaces, cinq types d’ob­jets, cinq séries. Fossiles, che­va­le­ments, corons, lampes et por­traits de mineurs sont mis en valeur dans une scé­no­gra­phie moderne. Au-delà d’un regrou­pe­ment d’ob­jets for­mel­le­ment iden­tiques, la série répond à des méthodes d’a­na­lyse scien­ti­fique : col­lec­ter, com­pa­rer, ordon­ner, clas­ser afin de mettre en évi­dence les simi­li­tudes et poin­ter les dif­fé­rences.
Scientifique, sen­sible, ludique : cette expo­si­tion parle à tous les publics. À par­tir de 18h 

Pour boire et man­ger à Couriot :

Le Lisbon Foodtruck, ins­tal­lé dans la grande cour, vous per­met­tra de pro­lon­ger la soi­rée en vous pro­po­sant res­tau­ra­tion et boissons.

Au Musée d’art moderne et contem­po­rain de Saint- Étienne Métropole 

le Musée d’art moderne et contem­po­rain pro­pose une pro­gram­ma­tion d’expositions tem­po­raires accueillant chaque année les plus grands noms de la créa­tion contem­po­raine (Orlan, Jaume Plensa, Jean-Michel Othoniel, Tony Cragg, Jannis Kounellis, Jacques Villeglé…), ain­si que la jeune créa­tion actuelle. Visite libre de 18h à minuit.

Un concert endiablé :

Le MAMC+ vous donne ren­dez-vous pour une nuit de concerts aux accents bré­si­liens !
À 20h, Evil Jesus ouvre le bal et vous plonge dans un mix entre rythm’n blues, rock anglais et pop psy­ché­dé­lique : un voyage dans les années 1960 et 1970 au son de ses 45 tours pré­fé­rés. Le groupe MOXOBE enchaîne ensuite avec un concert live ; c’est par­ti pour une soi­rée riche en cha­leur bré­si­lienne, de la sam­ba au funk, avec cinq musi­ciens bouillants… Ambiance fes­tive voire explo­sive garan­tie ! Concert à 18h, 20h et 22h.

Plus d’infos : 04 77 79 52 41



Les autres infos