Saint-Etienne : Il reçoit un porte-clefs dans la joue

Tout s’est dérou­lé dans le tram­way de Saint-Etienne.

La vic­time monte dans le tram à l’arrêt Tréfilerie. Au moment de s’asseoir, ce gar­çon se voit refu­ser le siège par un autre qui ne veut pas enle­ver ses pieds du siège. C’est alors qu’il tente de le for­cer à les lui faire enle­ver. Le ton monte entre les deux jeunes hommes. Il y a bagarre. Lorsque la vic­time quitte le tram­way à la sta­tion de Centre Deux, elle reçoit par sur­prise un coup de porte-clés métal­lique sur la joue. Résultat : Un trou béant et trois jours d’ITT.

Cette scène s’est dérou­lée le 30 juin 2017. Le pro­cès vient d’avoir lieu à Saint-Etienne. La vidéo­sur­veillance du tram ne ment pas. Il s’agit de Khayreddine Marir, 25 ans, qui est dans le box des accu­sés. Jugé ce mar­di, il conteste les faits « Je cher­chais du tra­vail, je fai­sais le tour des agences d’intérim. C’est lui qui m’a agres­sé. Il m’a mis un grand coup de poing dans le nez… J’ai pris mon porte-clés et je l’ai ser­ré fort ».

La vic­time à la barre témoigne « Il m’a dit je vais te faire un truc de fou. La cica­trice je l’aurai toute ma vie. J’ai sen­ti quelque chose me cogner la joue. Je pou­vais pas­ser un doigt dans le trou… ».

L’agresseur a été condam­né à trois ans d’emprisonnement fermes, avec man­dat de dépôt.

Les autres infos