Saint-Étienne : « Après la course, il jette une chaise sur un policier »

Le quartier de Bellevue a vu l’arrivée de policiers municipaux jeudi soir autour de minuit. Une animation qu’auraient bien voulu ne pas connaître les habitants du quartier qui ont été dérangés par les bruits de moteur dans la nuit. Les forces de l’ordre ont voulu arrêter un homme qui circulait en sens interdit.

La police décide alors de prendre contact avec le conducteur fautif. Erreur, étourderie ou acte sciemment exécuté ? Les agents vont vite avoir la réponse. Selon Le Progrès, lorsqu’ils approchent pour arrêter le conducteur, ce dernier fait vrombir son moteur et prend la fuite, mais les policiers notent le numéro de la plaque d’immatriculation.

Ce dernier voit rouge, devient hors de lui

On n’échappe jamais à la loi. Dès le lever du soleil, la police retrouve l’adresse du fuyard et sonne à son domicile. L’homme demandera aux agents un mandat pour passer la porte. Mais, dans ce cas-là, le mandat n’est pas obligatoire. L’homme est interrogé. Ce dernier voit rouge, devient hors de lui et ne voudra pas se résigner à accepter son erreur.  Il va jeter une chaise sur un des policiers. Il se calmera par la suite et sera emmené à l’hôtel de police.

L’individu est placé en garde à vue. Auditionné, il finit par reconnaître les faits. Il explique ne pas avoir d’attestation de sortie et avait décidé de prendre la fuite rapidement pour ne pas prendre d’amende. Mais le risque n’a pas payé. Et le conducteur sera bientôt convoqué devant le tribunal de Saint-Étienne.
Les autres infos
Les autres infos