Saint-Etienne lauréate des 1er Victoires de l’investissement local

Saint-Etienne Métropole était à l’honneur lors du salon des Maires 2018 pour la remise des trophées dans le cadre des 1ères Victoires de l’investissement local lancées par la Fédération Nationale des Travaux Publics. Son projet de 3e ligne de tramway fait en effet partie des 5 lauréats parmi les 9 projets candidats retenus à l’échelle nationale (sur 52 projets étudiés).

Gaël Perdriau, Président de Saint-Etienne Métropole et Maire de Saint-Etienne, s’est ainsi vu remettre le prix du développement économique pour cet ambitieux projet de mobilité durable et de transformation urbaine.

Plus qu’un projet de transport, la 3e ligne de tramway accompagne le développement urbain du Nord-Est de Saint-Etienne et participe à l’attractivité renouvelée du territoire métropolitain en redessinant les quartiers traversés. De nombreux projets résidentiels sont ainsi programmés au nord de la gare de Châteaucreux et dans le quartier du Soleil, ainsi que des projets d’immobiliers d’entreprises, en particulier au Technopôle et à Châteaucreux qui concentrent aujourd’hui plus de 10 000 emplois et dans lesquels sont prévus une croissance de 50% dans les prochaines années.

Mode de transport durable, la 3e ligne de tramway constituera une alternative à la voiture particulière en offrant à ces secteurs, qui génèrent de nombreux déplacements, un maillage efficace avec le réseau global de tramway, bus, trains et les parcs-relais. 40 % de report modal de la voiture particulière vers le tramway sont ainsi attendus parmi les futurs usagers de la ligne. Le projet offrira en outre une réelle complémentarité avec les modes actifs de déplacement par la réalisation d’itinéraires cycles et piétons continus, confortables et sécurisés le long du parcours. 

Le développement durable se retrouve au cœur des préoccupations du projet avec d’une part l’installation d’un site de gestion des déblais de terrassement du chantier depuis la fin 2017, et d’autre part le choix de végétaux économes en arrosage et en entretien pour l’engazonnement des voies du tramway. 

Le recyclage des terres sur place permet d’économiser 220 tonnes de CO2 pendant le chantier grâce à une moindre circulation des poids lourds et un moindre apport de matériaux de carrières. Plus généralement, la réalisation du projet permettra un gain socio-économique de 26 millions d’€ par la non émission de gaz à effets de serre. 

Ancrée dans un territoire labellisé Ville créative pour le design par l’Unesco, la 3e ligne de tramway a intégré dès son démarrage une démarche design originale pour la conception des stations et des aménagements urbains (mobilier, éclairage, cheminements, informations voyageurs, services…) afin d’offrir un confort optimal aux usagers et habitants des quartiers traversés. Sur les 6 stations de la ligne, 3 seront ainsi des stations dites « augmentées ».

Avec une mise en service prévue d’ici fin 2019, le projet se distingue par la rapidité de sa réalisation, favorisée par la mise en place d’une importante phase de concertation dès le démarrage du projet fin 2015 qui a permis la convergence rapide vers un choix de tracé en prenant en compte les attentes des habitants.



Vous aimerez lire aussi