Saint-Étienne : mani­fes­ta­tion same­di pour les inter­mit­tents du spec­tacle et les précaires

Les Syndicats de la Loire, les inter­mit­tents du spec­tacle et les employés pré­caires sont appe­lés à mani­fes­ter pour l’appel de la Commémoration des 150 de la Commune.

Le départ se fera ce same­di 20 mars à 10h30 au départ du parc Joseph Sanguedolce. Le cor­tège pas­se­ra par la Gare du Clapier et le Musée de la Mine. Avec une étape à l’Hôtel de Ville et arri­vée au Fil Social — Espace Ambroise Croizat, puis à des­ti­na­tion de la Comédie de Saint Étienne.

Dans un com­mu­ni­qué, la CGT explique : « Il y a 150 ans, le pro­lé­ta­riat pari­sien s’in­sur­geait et pro­cla­mait la Commune de Paris. Bien qu’é­cour­té, cet acte était d’im­mense por­tée poli­tique pour le pro­lé­ta­riat et tous les oppri­més. Pour la pre­mière fois dans l’his­toire, le pro­lé­ta­riat, c’est-à-dire ceux et celles qui n’ont que leur force de tra­vail à vendre, arra­chait le pou­voir à la bour­geoi­sie et éle­vait une nou­velle forme de République véri­ta­ble­ment éga­li­taire. La plèbe, l’ou­vrier, le petit arti­san osaient recon­fi­gu­rer l’ordre du monde et pro­cla­maient l’avènement de la République sociale et démo­cra­tique uni­ver­selle, du pre­mier pou­voir pro­lé­ta­rien. Commémorer les 150 ans de la Commune de Paris, ce n’est pas regar­der en arrière, c’est affir­mer notre his­toire et assu­mer notre tâche actuelle de lutte des classes jus­qu’à la vic­toire ! Célébrer la Commune aujourd’­hui nous rap­pelle qu’il y a 150 ans, des hommes et des femmes ont pu bou­le­ver­ser l’ordre éta­bli. Aujourd’hui, mal­gré les dif­fi­cul­tés, sui­vons le che­min tra­cé par nos camarades ».

Les signa­taires : CTPEP-CGT, CIP 42, JC 42, CNT Jeunes 42, Comité Antifa Saint-Étienne, Brigades de Solidarité, CGT Territoriaux Saint-Étienne, UL CGT Saint-Étienne, PCF Saint-Étienne, FI Loire, Solidaires Loire.

Les autres infos