Saint-Etienne veut récupérer la salle événementielle, Le Flore

Nativus.fr

C’est le bras de fer entre Olivier Bourgit et les services de la ville de Saint-Etienne. Olivier Bourgit est le dernier exploitant locataire du Flore. Le bail est arrivé à échéance et la mairie souhaite récupérer la salle de spectacle et d’événementiel pour un nouveau projet. Sauf que le locataire ne veut pas quitter le lieu.

Le Flore est une institution à Saint-Etienne. Ce lieu de fête a vu passer de nombreux événements depuis son ouverture en 1969. Mais aujourd’hui, cette salle vieillissante n’est plus aux normes. « Il y a de nombreux travaux à réaliser, il est aujourd’hui impossible d’accueillir du public, c’est trop dangereux » nous explique-t-on à la mairie de Saint-Etienne.

Le maire de Saint-Etienne souhaite faire renaître cette salle. Pour cela, le locataire doit accepter mais ne l’entend pas ainsi.

La municipalité a décidé de faire appel à la justice afin de récupérer Le Flore. « Mr Bourgit avait un loyer dérisoire, 150 euros par mois. Et il n’a jamais voulu réaliser les travaux qui étaient pourtant obligatoires ». L’entrée du Flore est depuis septembre dernier bien silencieuse.

Pourtant, il avait l’habitude d’accueillir les élections de Miss, des meeting politiques, des mariages et de nombreux spectacles depuis près de 50 ans.

La ville de Saint-Etienne espère récupérer la salle rapidement pour l’utiliser à un nouveau projet. Le Flore pourrait donc renaître de ses centres. Il faut dire que le quartier est en pleine transformation, Le Flore doit donc s’inscrire dans l’ évolution de cette zone.