St-Etienne : évacuation des migrants à Tréfilerie



Mauvais jours pour les migrants qui avaient trouvé un logement sans autorisation à la bourse du travail de Saint-Etienne.

Après avoir été sortis vendredi matin de ce bâtiment, une quarantaine de migrants s’était réfugiée dans un amphi de la fac de la ville. Dimanche matin, ils ont été expulsés sans ménagement par les CRS. L’évacuation s’est faite avec difficulté. Beaucoup de tension devant l’université de Saint-Etienne ce dimanche. Les CRS ont même dû faire usage de bombes lacrymogènes. Lorsque les services de la ville sont arrivés pour nettoyer les lieux, des migrants ont voulu s’opposer afin de récupérer leurs affaires dont leurs matelas de fortune. Les CRS ont dû s’interposer pour que les services de la ville fassent leur travail.

Les bénévoles du collectif « Les Occupants de la Bourse du travail » ont expliqué à nos confrères du journal Le Progrès : « On pensait qu’ils pourraient passer la nuit au chaud, sauf que la police est venue nous déloger ». Dimanche matin, autour de 9h, le quartier de Tréfilerie était bouclé par les forces de l’ordre. Une dizaine de camions de CRS étaient sur place. Trente-sept migrants ont été recensés afin de vérifier s’ils ont des dossiers en préfecture. Une solution de relogement est à l’étude.