St-Etienne : Un corps retrouvé rue des 2 Amis

Ce samedi 29 septembre tôt le matin, autour de 7 heures, un corps inanimé est retrouvé par des habitants du 16 rue des Deux Amis à Saint-Etienne. L’homme décédé résidait dans cette rue. Il a été retrouvé gisant dans une mare de sang. Cet homme avait 25 ans. Pour les riverains, c’est le choc. « Ici c’est tranquille, on n’a jamais eu le moindre problème, alors un crime, là je suis stupéfait » explique un voisin.

A quelques pas de la place Jacquard, les passants découvrent le corps recouvert d’un drap blanc. « Je vais éviter de passer par là, je suis avec mon fils de 6 ans, on va faire un détour. C’est incroyable de voir des choses aussi horribles à Saint-Etienne » explique Sophie habitant le quartier. Sur place, des dizaines de policiers, des enquêteurs et la police technique et scientifique.

D’après nos informations, c’est bien l’hypothèse d’un crime qui est envisagé par la police. Dans la rue des Deux Amis et celle de la rue de la Paix, les caméras de vidéosurveillance vont peut-être être apporter des indices pour l’enquête.

L’hypothèse d’une dispute qui a mal tourné suite à une soirée trop arrosée est privilégiée par les services de police. Le voisinage connaît ce jeune homme. Breton, célibataire, il travaillait dans une entreprise de la plaine du Forez. « Sa voisine de palier explique qu’il était très gentil. Elle a entendu du bruit dans la nuit « C’était autour de 5h, peut-être 5h30, je me suis rendormie ensuite ».

Le procureur adjoint a expliqué que la victime est tombée d’une fenêtre de son appartement. « J’envisage toutes les hypothèses dans cette enquête, on a des témoignages contradictoires. On cherche à comprendre ce qui s’est passé entre 5h06, l’heure où la victime a retiré de l’argent dans un distributeur et 6h du matin, l’heure vraisemblable du décès ».

Un deuxième homme était avec la victime. La police l’a trouvé ivre lorsque qu’ils sont arrivés sur les lieux. Il a été interrogé par les force de l’ordre dans la nuit comme témoin. Les fenêtres de l’appartement de l’homme décédé sont des ouvertures sur toit. Les enquêteurs se posent la question de savoir comment aurait -il fait pour tomber sans qu’on le pousse.

Pour l’heure, l’enquête a été confiée à la sureté départementale. L’appartement est situé à l’angle de la rue des Deux Amis et de la rue de la Paix. Des caméras de surveillance ont peut-être des choses à révéler aux enquêteurs. Dans les prochains jours, l’enquête pourrait nous apprendre s’il y a eu meurtre ou si l’homme est tombé accidentellement.

Donnez votre avis sur notre page Facebook



Vous aimerez lire aussi