Un mil­lion d’eu­ros pour Claude Puel s’il fait le job

Selon BFMTV, Claude Puel, entraî­neur de Saint-Etienne, tou­che­ra une prime d’un mil­lion d’euros en cas de qua­li­fi­ca­tion pour la Ligue des cham­pions à l’issue de la saison. 

Claude Puel est reve­nu en France en novembre, à Saint-Etienne, après une expé­rience à Leicester où il béné­fi­ciait de condi­tions sala­riales très favo­rables inhé­rentes au cham­pion­nat bri­tan­nique. Quand son nom s’est ébrui­té suite au licen­cie­ment de Ghislain Printant, des doutes étaient appa­rus sur la dif­fi­cul­té de conclure ce dos­sier en rai­son des émo­lu­ments de Claude Puel en Angleterre et de l’impossibilité de l’AS Saint-Etienne à s’y plier.

Puel a bais­sé son salaire

L’affaire s’est fina­le­ment bou­clée sans pour autant que l’on se sache vrai­ment, alors, si les Verts avaient cas­sé leur tire­lire ou si Puel avait accep­té de réduire dras­ti­que­ment son salaire. La véri­té se trouve à mi-che­min. Le coach cas­trais a accep­té de bais­ser son salaire et émar­ge­rait à pré­sent autour de 200.000 euros bruts par mois. Mais cette conces­sion ne s’est pas faite sans contre­par­tie. L’ASSE a ain­si accep­té de recon­duire pour Claude Puel un accord pas­sé avec Jean Louis Gasset et Ghislain Printant avant lui.

Un accord gagnant-gagnant

En cas de qua­li­fi­ca­tion pour l’Europa League, le coach des Verts tou­che­rait à titre de prime 500.000 euros. Mieux, en cas de qua­li­fi­ca­tion pour la Ligue des Champion, l’ancien milieu de ter­rain de Monaco tou­che­rait la somme confor­table d’un mil­lion d’euros.

Des primes impor­tantes qui impliquent d’abord le coach à la réus­site spor­tive du club, mais qui sont aus­si jugées en interne comme un inves­tis­se­ment ren­table. Le board de Saint-Etienne explique que don­ner un mil­lion à l’en­traî­neur qui leur per­met­trait d’en tou­cher plus de 15 en cas de qua­li­fi­ca­tion pour le Ligue des Champions consti­tue sim­ple­ment un deal gagnant-gagnant. A mi-sai­son, les Verts sont actuel­le­ment 14es de Ligue 1 à huit points de Rennes, 3e, et six lon­gueurs de Lille, 4e.

Les autres infos