Un nul qui n’ar­range personne

Prétendants aux acces­sits euro­péens, Verts de Saint-Etienne et Rouge-et-Noir du Stade Rennais se sont quit­tés dos à dos (1–1), ce dimanche après-midi, dans une ren­contre de la 10ème jour­née de Ligue 1. Un résul­tat de pari­té plu­tôt logique au vu de la phy­sio­no­mie de la par­tie, même si les plus gros regrets seront à coup sûr bretons.

Ligue 1 — 10ème jour­née
AS Saint-Etienne — Stade Rennais FC : 1–1 (1–1)
Buts : W.Khazri (4ème s.p.) pour l’ASSE ; I.Sarr (34ème) pour le SRFC.

Dans un Chaudron de Geoffroy-Guichard copieu­se­ment gar­ni et bouillant, la par­tie démar­rait tam­bour bat­tant, notam­ment côté Verts. Au pres­sing, dans la sur­face, Wahbi Khazri par­ve­nait mali­cieu­se­ment à chi­per le cuir devant Clément Grenier, avant de se faire dés­équi­li­brer mal­adroi­te­ment par le meneur de jeu bre­ton. Monsieur Clément Turpin n’hé­si­tait pas et dési­gnait le point de penal­ty ! D’un plat du pied droit, le numé­ro 10 de l’ASSE ne trem­blait pas, pre­nant Abdoulaye Diallo à contre-pied pour pla­cer son équipe en tête au tableau d’af­fi­chage et s’of­frir son cin­quième but de la sai­son (1–0, 4ème). Parfaitement lan­cée, l’ASSE per­dait ensuite le fil de son match. Brouillons, les pro­té­gés de Jean-Louis Gasset bal­bu­tiaient leur foot­ball. De l’autre côté, en revanche, les Rouge-et-Noir mon­taient en puis­sance le temps avan­çant, bien aidés par un Hatem Ben Arfa vire­vol­tant. L’offensif ren­nais était même tout proche d’ins­crire un des buts de l’an­née, peu après la demi-heure de jeu.

Ben Arfa et Khazri régalent

Après avoir fein­té Yann M’Vila, “HBA” se fen­dait d’un petit pont sur Neven Subotic puis se pré­sen­tait au duel face à Stéphane Ruffier. Un duel rem­por­té par le der­nier rem­part ligé­rien, qui détour­nait sans trop de pro­blème la frappe du pied droit de son adver­saire (31ème). Dans un gros temps fort, le SRFC par­ve­nait logi­que­ment à recol­ler. Trouvé dans le cou­loir droit après un beau mou­ve­ment col­lec­tif, Ismaïla Sarr dépo­sait Loïc Perrin à l’en­trée de la sur­face puis déco­chait une frappe lim­pide à ras de terre du pied droit. Avec l’aide du mon­tant, l’in­ter­na­tio­nal séné­ga­lais fai­sait mouche pour sa troi­sième réa­li­sa­tion de la sai­son (1–1, 34ème). Dominés et rejoints au score, les Verts mon­traient du mieux en fin de pre­mier acte. À l’ins­tar d’Hatem Ben Arfa, Wahbi Khazri flir­tait avec un “gola­zo”. Sur un ser­vice d’Assane Diousse, le Tunisien met­tait Damien Da Silva dans le vent d’une mer­veille de contrôle orien­té et enchaî­nait avec un plat du pied droit puis­sant et rasant. Malheureusement pour les Verts, Abdoulaye Diallo se mon­trait explo­sif pour se cou­cher au sol, détour­ner le cuir sur son poteau puis le stop­per sur sa ligne (42ème).

Les autres infos