Un passeport pour les vaccinés ?

Mercredi 16 décembre à l’Assemblée Nationale, une députée de l’UDI a proposé la création d’un passeport « vert » pour les personnes vaccinées contre la Covid-19. 

Dans le cadre du débat sur la politique vaccinale, la députée Valérie Six a proposé la mise en place d’un « passeport » pour les personnes vaccinées. Inspirée d’Israël, cette mesure permettrait de se rendre dans « des lieux de culture ou au restaurant », donc « de retrouver une vie normale ».

En Israël, il permet aussi d’être exempté de quarantaine après avoir été en contact avec une personne infectée et d’éviter les tests avant de voyager à l’étranger. Ces passeports devraient être disponibles début janvier.

En Estonie, l’OMS et le gouvernement travaille sur la « smart Yellow Card », qui permettrait un meilleur suivi des données de santé et vaccination, qui pourrait être utilisé dans le cadre de la riposte contre la Covid-19.

Selon la députée, une telle mesure permettrait d’inciter les Français aux vaccins et de faire prendre conscience que le vaccin a un rôle de protection d’autrui.

Cette idée soulève des graves difficultés au point de vue de l’éthique. Ane Beduschi, professeur de droit, explique au Parisien :  » [ces passeports] utilisent des informations personnelles sensibles, créent une nouvelle distinction entre les individus basée sur leur santé, et peuvent être utilisés pour déterminer le degré de liberté et les droits qu’ils peuvent avoir ».

Les autres infos
Les autres infos