Un retour vers le futur pour le Méliès Saint-Etienne

0 Partages

Une semaine pour redécouvrir des grands classiques du cinéma mondial. Du Magicien d’Oz,  de Festen à Danse avec les Loups en passant par le film espagnol Les révoltés de l’an 2000.

Le Méliès Saint-François à Saint-Etienne propose une thématique « Retour vers le Futur ». C’est la 4eme édition. On vous dresse la liste des films à voir jusqu’au 1er septembre. Les horaires ICI.

Le Magicien d’Oz :

Film américain de Victor Fleming (1946 – 1h41min – V.O.S.T.) 

avec Judy Garland, Frank Morgan, Ray Bolger…

Dorothy, jeune orpheline, vit chez son oncle et sa tante. Tout irait pour le mieux si l’institutrice ne détestait pas son chien. C’est alors que Dorothy fait un rêve où elle se trouve transportée au royaume magique des Munchkins à la recherche de son chien. Les Munchkins sont des nains protégés par la bonne fée du Nord mais menacés par la méchante fée de l’Ouest. Pour retrouver son chien, Dorothy doit s’emparer des chaussures rouges de la mauvaise fée et aller voir le magicien d’Oz dans son palais d’Emeraude.

Millennium Actress :

Film japonais de Satoshi Kon (2002 – 1h28min – V.O.S.T.) 

Lorsque les prestigieux studios de cinéma Ginei font faillite, une chaîne de télévision commande un documentaire et mandate deux journalistes pour retrouver et interviewer Chiyoko Fujiwara. Celle qui fut une des grandes stars de la Ginei, et qui vit recluse chez elle depuis trente ans, accepte la proposition et se lance dans le récit de sa vie. Adolescente, avant la guerre, elle croise la route d’un jeune dissident politique qui essaie d’échapper à la police. Ce dernier lui confie une clef avant qu’elle ne l’aide à s’enfuir en train et qu’il disparaisse brutalement de sa vie. Amoureuse éperdue, elle décide de devenir actrice de cinéma dans l’espoir que le fugitif la reconnaisse un jour sur un écran et qu’il la retrouve.

Festen : 

Film danois de Thomas Vinterberg (1998 – 1h41min – V.O.S.T.) 

avec Ulrich Thomsen, Henning Moritzen, Thomas Bo Larsen…

Le patriarche Helge Klingenfelt fait préparer une grande fête pour ses 60 ans. Parmi les convives, Christian, le fils aîné, est chargé par Helge de dire quelques mots au cours du dîner sur sa soeur jumelle Linda, morte un an plus tôt. Personne ne se doute que Christian va profiter de ce petit discours pour révéler de terribles secrets.

Pluie Noire : 

Film japonais de Shôhei Imamura (1989 – V.O.S.T.) 

avec Miki Norihei, Yoshiko Tanaka, Kazuo Kitamura…

Hiroshima – 6 Août 1945. La vie suit son cours, comme tous les jours. Un terrible éclair déchire le ciel. Suivi d’un souffle terrifiant. Et l’Enfer se déchaîne. Des corps mutilés et fantomatiques se déplacent parmi les amas de ruines. Au même moment, Yasuko faisait route sur son bateau, vers la maison de son oncle. Une pluie noire s’est alors abattue sur les passagers. Ils ne savaient pas, ils ne savaient rien Quelques années plus tard, les irradiés sont devenus des parias dans le Japon d’après-guerre.

Vincent, François, Paul et les autres : 

Film français de Claude Sautet (1974 – 1h53min) 

avec Yves Montand, Michel Piccoli, Serge Reggiani…

Amis depuis la plus tendre enfance, Vincent, François, Paul et Armand, tous la cinquantaine, se retrouvent chaque dimanche à la campagne. Au quotidien, chacun connaît quelques déboires sentimentaux. Mais lorsque Vincent est victime d’une crise cardiaque, ses amis prennent conscience de l’importance de leurs problèmes.

Danse avec les Loups :

Film américain de Kevin Costner (1991 – 3h44min – V.O.S.T.) 

avec Kevin Costner, Mary McDonnell, Rodney A. Grant…

Le jeune lieutenant John Dunbar est envoyé à un poste de reconnaissance dans les immenses plaines du Dakota pendant la guerre de Sécession. Il rencontre au cours de l’une de ses missions de reconnaissance le peuple sioux. Le lieutenant se lie d’amitié avec la population indienne. Il arrive même à intégrer la tribu, au point d’être surnommé “Danse avec les loups”, et de s’éprendre d’une des leurs, une blanche baptisée “Dressée avec le poing”.

La bête humaine :

Film français de Jean Renoir (1936 – 1h40min) 

avec Jean Gabin, Simone Simon, Fernand Ledoux…

Témoin d’un meurtre commis par Roubaud, chef de gare au Havre, Jacques Lantier, mécanicien de locomotive, devient l’amant de Séverine, la femme de l’assassin. Ce secret les rapproche et Séverine incite Lantier à tuer Roubaud qu’elle déteste. Mais Lantier souffre d’un terrible mal qui l’empêche de vivre ses passions amoureuses.

La Haine : 

Film français de Mathieu Kassovitz (1995 – 1h35min) 

avec Vincent Cassel, Hubert Koundé, Saïd Taghmaoui…

Abdel Ichah, seize ans est entre la vie et la mort, passé à tabac par un inspecteur de police lors d’un interrogatoire. Une émeute oppose les jeunes d’une cité HLM aux forces de l’ordre. Pour trois d’entre eux, ces heures vont marquer un tournant dans leur vie.

Scanners :

Film américain de David Cronenberg (1981 – 1h43min – V.O.S.T.) 

avec Jennifer O’Neill, Stephen Lack, Patrick McGoohan…

Cameron Vale est un télépathe qui vit en marge de la société. Repéré par la ConSec, société secrète qui mène des recherches sur ce type d’individus nommés “scanners”, il apprend auprès du Docteur Ruth à domestiquer son pouvoir. Cameron est alors chargé de localiser Daryl Revok, un scanner qui organise à échelle industrielle un trafic d’Ephémérol : une substance chimique dangereuse destiné aux femmes enceintes.

Themroc :

Film français de Claude Faraldo (1973 – 1h45min) 

avec Michel Piccoli, Béatrice Romand, Marilù Tolo…

Themroc est un ouvrier qui surprend un jour son patron en train de tromper sa femme avec une secrétaire ! Son chef tentant de le faire taire, il s’enfuit et part se barricader chez lui, retenant par la même occasion sa mère et sa soeur en otage. Themroc cède rapidement à la folie et la police va tenter d’intervenir.

Stop making sense :

Film américain de Jonathan Demme (1985 – 1h28min – V.O.S.T.) 

avec Bernie Worrell, Alex Weir, David Byrne…

Décembre 1983, Pantages Theatre à Hollywood. David Byrne, leader des Talking Heads, s’avance sur une scène vide, lance une cassette audio et entame une version envoûtante du célèbre Psycho Killer. Les membres du groupe arrivent sur scène un par un, à chaque nouvelle chanson, pour créer l’un des concerts les plus mythiques de l’histoire du rock.

The Hit : le tueur était presque parfait :

Film britannique de Stephen Frears (1984 – 1h38min – V.O.S.T.) 

avec John Hurt, Tim Roth, Terence Stamp…

Le gangster Willie Parker coule des jours heureux depuis qu’il a dénoncé ses complices à la police. Il est brusquement arraché à ses occupations lorsqu’il apprend que son ex-associé a engagé un tueur.

High Hopes :

Film britannique de Mike Leigh (2011 – 1h48min – V.O.S.T.) 

avec Phil Davis, Ruth Sheen, Edna Dore…

Dans le Londres brumeux de la fin des années 1980, un jeune socialiste est désespéré par sa mère, ouvrière vieillissante et conservatrice, par ses amis snobs de la classe moyenne et par sa femme qui ne pense qu’à fonder une famille.

Les révoltés de l’an 2000 :

Film espagnol de Narciso Ibáñez Serrador (1977 – 1h47min – V.O.S.T.) 

avec Lewis Fiander, Prunella Ransome, Luis Ciges…

Un couple de touristes anglais arrive sur une île espagnole. Bientôt, ils se rendent compte que les enfants règnent en maîtres sur l’île et qu’ils assassinent tous les adultes.

Adalen 31 :

Film suédois de Bo Widerberg (1969 – 1h50min – V.O.S.T.) 

avec Peter Schildt, Kerstin Tidelius, Roland Hedlund

1931. A Adalen, au nord de la Suède, la grève a débuté depuis 93 jours. Kjell Andersson, fils d’un docker, s’éprend d’Anna, la fille d’un directeur d’usine. La revendication se durcit quand les patrons font appel à des Jaunes, des ouvriers d’autres provinces, pour faire le travail des grévistes. L’armée arrive en ville pour faire respecter l’ordre, et le ton monte. Pendant ce temps, à l’insu des parents, Kjell et Anna sont emportés par leurs sentiments.

Guendalina :

Film français, italien de Alberto Lattuada (1957 – 1h40min – V.O.S.T.) 

avec Jacqueline Sassard, Raf Vallone, Sylva Koscina…

À Viareggio, en Toscane, l’été touche à sa fin : Guendalina, jeune adolescente de quinze ans, flirte avec Oberdan, le fils du maître-nageur, sans grande conviction et surtout pour dissiper son ennui. Ses parents milliardaires s’apprêtent, quant à eux, à divorcer.

Les autres infos