Une détenue Ligérienne se suicide à la prison de Riom

Elle avait 43 ans, et a mis fin à ses jours en se pendant avec ses draps dans sa cellule.

Atteinte de troubles psychiatriques , elle était arrivée il y a quelques semaines et avait déjà tenté de se suicider. Le SAMU était intervenu rapidement mais n’avait pas réussi à la sauver.

Cette femme était originaire de la Loire et avait d’énormes troubles psychologiques ». Elle était arrivée il y a quelques semaines à Riom dans le Puy de Dôme. D’après le syndicat pénitencier FO, elle avait déjà tenté de se suicider une à deux fois par semaine par tous les moyens possibles. Force Ouvrière avait dénoncé cela. « Elle aurait dû être dans un hôpital psychiatrique plutôt que dans une cellule carcérale » a annoncé le secrétaire local de FO pénitentiaire Nicolas Machette qui insiste sur le fait que 30 à 40% de la population carcérale est atteinte de troubles psychiatriques. « Le personnel n’est pas formé pour ça, on n’est ni urgentistes, ni médecins ». C’est le premier suicide enregistré dans le centre pénitentiaire de Riom qui est ouvert depuis janvier 2016.