Une déte­nue Ligérienne se sui­cide à la pri­son de Riom

Elle avait 43 ans, et a mis fin à ses jours en se pen­dant avec ses draps dans sa cellule.

Atteinte de troubles psy­chia­triques , elle était arri­vée il y a quelques semaines et avait déjà ten­té de se sui­ci­der. Le SAMU était inter­ve­nu rapi­de­ment mais n’avait pas réus­si à la sauver.

Cette femme était ori­gi­naire de la Loire et avait d’énormes troubles psy­cho­lo­giques ». Elle était arri­vée il y a quelques semaines à Riom dans le Puy de Dôme. D’après le syn­di­cat péni­ten­cier FO, elle avait déjà ten­té de se sui­ci­der une à deux fois par semaine par tous les moyens pos­sibles. Force Ouvrière avait dénon­cé cela. « Elle aurait dû être dans un hôpi­tal psy­chia­trique plu­tôt que dans une cel­lule car­cé­rale » a annon­cé le secré­taire local de FO péni­ten­tiaire Nicolas Machette qui insiste sur le fait que 30 à 40% de la popu­la­tion car­cé­rale est atteinte de troubles psy­chia­triques. « Le per­son­nel n’est pas for­mé pour ça, on n’est ni urgen­tistes, ni méde­cins ». C’est le pre­mier sui­cide enre­gis­tré dans le centre péni­ten­tiaire de Riom qui est ouvert depuis jan­vier 2016.

Les autres infos