Une ligérienne sur les bouteilles de Contrex



Aurélia Brivet est originaire de Charlieux Amatrice de voyages et de photos, la jeune femme a eu l’occasion de réaliser un livre intitulé « Anecdotes plein les sacoches ». Ce premier livre est un projet qu’elle a lancé en financement participatif sur le site Ulule. Grâce à l’aide de Contrex, elle a pu collecter 13 670 euros alors que son premier but était de collecter seulement 5000 euros pour distribuer son livre.

« La marque Contrex cherchait des femmes qui avaient un projet intéressant » nous explique Aurélia. « Les Elles by Contrex » accompagne les femmes dans leurs projets en les aidant à passer de l’idée à l’action ». Pour cela la jeune femme sera photographiée à Paris lors d’un shooting et sa photo imprimée sur 8 millions de bouteilles d’eau. Un rêve pour la jeune femme qui n’espérait pas autant pour mettre en avant son projet de livre. Sur les bouteilles de Contrex, on explique son projet avec un lien sur le site internet de la marque.

Ce livre, « Anecdotes plein les sacoches ou comment j’ai rejoint l’Islande en solitaire avec le vélo de ma grand-mère »raconte son voyage fait en 2016. Un voyage qui lui a permis de traverser 8200 km à vélo pendant six mois. « Ce voyage m’a permis de retrouver cette liberté que j’aime tant » expliquera Aurélia. « Mon métier me permet de travailler n’importe où». Aurélia est illustratrice et graphiste.

Aurélia Brivet

De retour en France, elle veut raconter son voyage par du texte, des photos et des illustrations, mais pour cela elle a besoin d’argent pour mettre à bien son projet. Contrex a trouvé son projet intéressant sur Ulule. La marque lui apporte une aide de 2500 euros et lui offre un coup de pub via les bouteilles d’eau. Le partenariat entre Ulule et Contrex « Les Elles by Contrex » a pour mission d’accompagner des femmes qui ont un projet intéressant.

« Sur cette opération, six entrepreneuses vont être en photo sur 48 millions de bouteilles, soit 8 millions de bouteilles chacune ». On pourra retrouver une exposition photos de Aurélia à la bibliothèque de Saint-Just-Saint-Rambert début 2019.