Une ligé­rienne sur les bou­teilles de Contrex

Aurélia Brivet est ori­gi­naire de Charlieux Amatrice de voyages et de pho­tos, la jeune femme a eu l’occasion de réa­li­ser un livre inti­tu­lé « Anecdotes plein les sacoches ». Ce pre­mier livre est un pro­jet qu’elle a lan­cé en finan­ce­ment par­ti­ci­pa­tif sur le site Ulule. Grâce à l’aide de Contrex, elle a pu col­lec­ter 13 670 euros alors que son pre­mier but était de col­lec­ter seule­ment 5000 euros pour dis­tri­buer son livre.

« La marque Contrex cher­chait des femmes qui avaient un pro­jet inté­res­sant » nous explique Aurélia. « Les Elles by Contrex » accom­pagne les femmes dans leurs pro­jets en les aidant à pas­ser de l’idée à l’action ». Pour cela la jeune femme sera pho­to­gra­phiée à Paris lors d’un shoo­ting et sa pho­to impri­mée sur 8 mil­lions de bou­teilles d’eau. Un rêve pour la jeune femme qui n’espérait pas autant pour mettre en avant son pro­jet de livre. Sur les bou­teilles de Contrex, on explique son pro­jet avec un lien sur le site inter­net de la marque.

Ce livre, « Anecdotes plein les sacoches ou com­ment j’ai rejoint l’Islande en soli­taire avec le vélo de ma grand-mère »raconte son voyage fait en 2016. Un voyage qui lui a per­mis de tra­ver­ser 8200 km à vélo pen­dant six mois. « Ce voyage m’a per­mis de retrou­ver cette liber­té que j’aime tant » expli­que­ra Aurélia. « Mon métier me per­met de tra­vailler n’importe où». Aurélia est illus­tra­trice et graphiste.

Aurélia Brivet

De retour en France, elle veut racon­ter son voyage par du texte, des pho­tos et des illus­tra­tions, mais pour cela elle a besoin d’argent pour mettre à bien son pro­jet. Contrex a trou­vé son pro­jet inté­res­sant sur Ulule. La marque lui apporte une aide de 2500 euros et lui offre un coup de pub via les bou­teilles d’eau. Le par­te­na­riat entre Ulule et Contrex « Les Elles by Contrex » a pour mis­sion d’accompagner des femmes qui ont un pro­jet intéressant.

« Sur cette opé­ra­tion, six entre­pre­neuses vont être en pho­to sur 48 mil­lions de bou­teilles, soit 8 mil­lions de bou­teilles cha­cune ». On pour­ra retrou­ver une expo­si­tion pho­tos de Aurélia à la biblio­thèque de Saint-Just-Saint-Rambert début 2019.



Les autres infos