Une nouvelle console de jeux made in Loire

Inspirée des jeux de rétro gaming Atari, cette console permet aussi de s’initier au codage.

Il se nomme Aurélien Rodot, il a 25 ans seulement et il est étudiant en 4eme année de génie mécanique à l’Enise (Ecole Nationale d’Ingénieurs de Saint-Etienne).

Il a créé la console de jeux Gamebuino grâce à un financement participatif en 2014. Sur cette console des jeux légendaires comme Pong, Snake (le serpent) et Pac-Man, des jeux rétro indémodables. Au début de son aventure il récolte 33 000 euros via 1000 personnes intéressées par sa console. Il en écoule 4000 exemplaires.

Après avoir obtenu son diplôme et travaillé en entreprise, il décide de casser un CDI pour se replonger dans l’aventure de la console de jeux. La V2 de la console est en route. Il lance la Gamebuino Meta avec un meilleur design, son et image améliorés .

Sa première console était vendue 39 euros, la nouvelle est un peu plus chère , 79 euros et 99 euros pour la version « De luxe ». La coque est fabriquée en Haute Loire et tout le reste dans la Loire. Une véritable console made in Saint-Etienne.

Aurélien souhaite que sa console soit plus qu’une base de jeux. En effet, la Gamebuino permet d’apprendre à coder. Inciter à réaliser de la programmation informatique simplement.

Il y a même des cours en ligne pour apprendre facilement. D’après lui, tout le monde peut apprendre. Côté jeux, il y en a une dizaine sur la console et il est possible d’en télécharger d’autres gratuitement.

Sa start-up,« Aadalie », est installée dans le village CA, à la Cité du Design de Saint-Etienne. Il y a deux salariés mais il souhaite grandir et embaucher 3 personnes d’ici un à deux ans.

Pour commander la console ou simplement soutenir Aurélien Rodot, rendez-vous ici

Vous aimerez lire aussi