une nou­velle conven­tion d’oc­cu­pa­tion du stade Geoffroy-Guichard signée

Saint-Etienne Métropole et l’AS Saint-Etienne ont signé ven­dre­di une nou­velle conven­tion d’oc­cu­pa­tion du stade Geoffroy-Guichard pour une durée de douze ans par le club stéphanois.

La nou­velle conven­tion d’oc­cu­pa­tion de Geoffroy-Guichard sera effec­tive à par­tir du 1er juillet. «Elle conci­lie les besoins de déve­lop­pe­ment du club et de ce qu’il repré­sente pour les sup­por­ters et les Stéphanois, ain­si que les inté­rêts de la col­lec­ti­vi­té», a décla­ré Gaël Perdriau, maire LR de la ville de Saint-Etienne, pro­prié­taire de l’é­qui­pe­ment, lors d’une confé­rence de presse.

Le pré­sident de la métro­pole a pré­ci­sé que l’en­ceinte pour­rait tou­te­fois accueillir des grands évé­ne­ments « comme la Coupe du monde de rug­by de 2023, les JO de 2024» et mais éga­le­ment «des évé­ne­ments non-lucratifs.»

En contre­par­tie, l’ASSE ver­se­ra à la métro­pole «une rede­vance annuelle consti­tuée d’une part fixe de 1,638 mil­lion d’eu­ros, en hausse d’en­vi­ron 0,3 mil­lion d’eu­ros par rap­port à l’ac­tuelle, et d’une part variable en fonc­tion du chiffre d’af­faires».

Romeyer : «Un pro­jet gagnant-gagnant»

Pour Roland Romeyer, le pré­sident du direc­teur de l’ASSE, «c’est un pro­jet gagnant-gagnant qui nous tenait à coeur. Qu’aurions nous fait de plus en ce qui concerne l’en­tre­tien de la pelouse et la main­te­nance du stade ?»

Par ailleurs, selon M. Perdriau, «le sys­tème de vidéo-sur­veillance est en train d’être inté­gra­le­ment rem­pla­cé» par 240 camé­ras, soit «un inves­tis­se­ment d’un mil­lion d’euros».



Source : L’Equipe

Les autres infos