Une ren­trée sco­laire dans la confu­sion et l’incertitude

Rentrée sco­laire : après trois semaines, les élèves s’apprêtent à retrou­ver les bancs de l’école. Si le gou­ver­ne­ment a annon­cé une fer­me­ture des classes dès le pre­mier cas de conta­mi­na­tion, la ren­trée ne se fait pas dans la plus grande sérénité.

Mise en place des autotests

Fermeture des classes dès le pre­mier cas de conta­mi­na­tion et mul­ti­pli­ca­tion des dépis­tages. 400 000 auto­tests vont être déployés dans les écoles, ceux-ci seront des­ti­nés aux ensei­gnants et aux élèves de plus de 15 ans. Néanmoins, tous attendent davan­tage d’informations sur les condi­tions dans les­quelles vont se réa­li­ser ces dépistages.

Des recom­man­da­tions pour la ren­trée sco­laire qu’une majo­ri­té d’établissements ne pour­ront pas mettre en application

Contrairement aux recom­man­da­tions du gou­ver­ne­ment d’assurer les cours en exté­rieur, la majo­ri­té des éta­blis­se­ments ne pour­ront s’y tenir. Cette solu­tion n’est pas envi­sa­geable pour plu­sieurs rai­sons : manque d’espaces en exté­rieur pour toutes les classes, besoin de maté­riel fixe… Les pro­chains jours nous don­ne­ront plus de visi­bi­li­té sur les solu­tions mises en œuvre par les écoles.

Les autres infos
Les autres infos