Une soi­rée Cardiodancing LGBT ce same­di au Clapier à Saint-Etienne

Samedi 23 février 2019 à Saint-Etienne, la salle de concert le Clapier va se trans­for­mer en une énorme boîte de nuit pour accueillir la 1ere soi­rée du col­lec­tif LGBT Esprits Libres, mais elle est ouverte aus­si à celles et ceux qui acceptent la dif­fé­rence et qui ont l’esprit festif. 

La soi­rée Cardiodancing est orga­ni­sée par Sébastien Martinez et Martin Vera Carrez. Les deux têtes pen­santes de l’association. Le pre­mier vit à Paris, où il gère une socié­té pari­sienne d’événementiel mais passe aus­si beau­coup de temps à Saint-Etienne d’où il est ori­gi­naire. Ce pur sté­pha­nois de nais­sance est connu dans la ville pour avoir tenu les éta­blis­se­ments « L’Opéra Club » et « Les Précieuses Ridicules ». Entre 2000 et 2006, Sébastien a mis en place de nom­breuses soi­rées sur Saint-Etienne : soi­rées Happy Face. 

Le deuxième, Martin Vera Carrez, est énor­mé­ment inves­ti sur le ter­rain pour l’organisation de l’événement.

Pour cette pre­mière soi­rée Cardiodancing au Clapier, on retrou­ve­ra l’un des DJ des Bains Douches à Paris, mais aus­si du Dépôt, Tommy Marcus. Tommy Marcus est le lea­der incon­tes­té de la scène gay pari­sienne et fran­çaise depuis 15 ans. Dj et pro­duc­teur emblé­ma­tique des plus belles fêtes pari­siennes : Finally, Butch, Home Deluxe, Mix Tea Dance, il est, et a été, résident des meilleures soi­rées : Clôture du TIP (avec plus de 1800 club­bers et spor­tifs issus de l’Europe entière), European SnowPride (le fes­ti­val gay euro­péen de sports d’hiver et de club­bing) à Tignes, l’after EGO au 1515… et éta­blis­se­ments gays les plus connus de Paris et de France : Le Gibus/Scream, Le Cox, Le Spyce, Le Glam à Nice, El Domingo XXL au Queen… sans oublier l’élection de Mr Bear 2015 à Bruxelles !

« On a vrai­ment envie de per­pé­tuer les soi­rées Esprits Libres sur la longue durée avec une soi­rée tous les mois ». Sébastien Martinez annonce que la pre­mière soi­rée sera élec­tro house avec le dress code fluo mais il pré­cise : « comme au Mc Do, venez comme vous êtes ». « Notre par­te­naire, « Le Before » va pro­po­ser du body­pain­ting » En début de la soi­rée, le DJ pari­sien Little Némo fera le warm-up. « On sou­haite mettre en avant des DJ pari­siens ou étran­gers dans nos soi­rées. Ce sont des DJ LGBT, ou proches de la com­mu­nau­té ». Sébastien Martinez explique qu’il y a, bien sûr, de très bons DJ dans la région, mais « on sou­haite faire venir des DJ que les sté­pha­nois n’ont pas l’habitude de voir ici ».

Lors des soi­rées Esprits Libres, la com­mu­nau­té LGBT se sen­ti­ra en sécu­ri­té, le juge­ment est inter­dit. Lors de cette nuit de fête, les pho­tos sont inter­dites afin que cha­cun soit serein et tran­quille. « C’est très impor­tant car on sou­haite que les per­sonnes soient ici ano­ny­me­ment. Ça ne se fait pas dans la région et on veut vrai­ment ins­tau­rer ça dans les soi­rées Esprits Libres ».

Ce same­di, les deux hommes pro­posent la pre­mière soi­rée Cardiodancing. « Ça réunit vrai­ment toute la com­mu­nau­té : gay, les­bienne, trans, bi… » et toutes les per­sonnes qui aiment faire la fête et qui res­pectent leur pro­chain. « Sur Saint-Etienne, on note de plus en plus d’actes homo­phobes » explique Sébastien. « Pour la com­mu­nau­té LGBT, « avoir la pos­si­bi­li­té d’organiser des soi­rées régu­lières à Saint-Etienne, ça, c’est plu­tôt pas mal » indique l’organisateur.

« A Saint-Etienne, on est une ville qui fait des choses. Le maire, Gaël Perdriau et l’équipe muni­ci­pale suivent énor­mé­ment la com­mu­nau­té. Le maire est inter­ve­nu plu­sieurs fois lorsqu’il y a eu des actes homo­phobes ». Saint-Etienne est très active dans l’organisation d’événements LGBT. « Il n’y a pas qu’à Lyon où il y a des choses », explique l’organisateur de la soi­rée Esprits Libres. « Il y a de nom­breuses asso­cia­tions à Saint-Etienne, Actis, Triangle Rose, Les Démineurs. Les Démineurs orga­nisent régu­liè­re­ment des soi­rées Apéros Queer et Charbon Paillettes. Soirées recon­nues au niveau régio­nal. »

Sébastien Martinez et Martin Vera Carrez sou­haitent rapi­de­ment faire des béné­fices sur les pro­chaines soi­rées. Une par­tie de cet argent ira à ces asso­cia­tions de Saint-Etienne. L’objectif, c’est de leur don­ner un coup de main. “Nous, on n’a pas voca­tion à faire tout le tra­vail qu’ils font eux, c’est-à-dire la pré­ven­tion et l’accompagnement. Nous, c’est de créer du fes­tif, mais on veut aus­si leur venir en aide ». Cette soi­rée ouverte à tous devrait être la pre­mière d’une longue série à venir.

Soirée Cardiodancing, same­di 23 février au Clapier à Saint-Etienne de 23h00 à 6h00. Tarif : 10 euros avec 2 boissons



Les autres infos