23 500 euros d’objets volés retrouvés à Rive-de-Gier

Le lot est impres­sion­nant : téléviseurs à écran plat, ordi­na­teurs, élec­tromé­nag­er, pro­duits de beauté et bouteilles d’alcool. Une véri­ta­ble hotte du Père Noël. Pourtant,ici,il s’agit d’un pactole de cam­bri­o­lage.

Après plusieurs semaines de recherche, les mil­i­taires du groupe d’enquête de lutte con­tre les cam­bri­o­lage (Gelac) de Mont­bri­son, avec les gen­darmeries de la Loire, ont per­mis d’attraper qua­tre indi­vidus âgés d’une trentaine d’année. Ils étaient soupçon­nés d’avoir com­mis des vols de fret dans une société de trans­port orig­i­naire de Saint-Just-Saint-Ram­bert

A Rive-de-Gier, la perqui­si­tion a per­mis de retrou­ver le magot. Les objets du vol de Saint-Just-Saint-Ram­bert, mais aus­si des marchan­dis­es issues d’autres cam­bri­o­lages, notam­ment une par­fumerie à Chazelles-sur-Lyon. La valeur totale des vols est de 23 500 euros.

Jugés en com­paru­tion immé­di­ate devant le tri­bunal cor­rec­tion­nel de Saint-Eti­enne, le 5 décem­bre, trois des voleurs ont été con­damnés à des peines de prison allant de dix-huit mois de prison avec man­dat de prison à dix mois de prison avec sur­sis. Faute de preuves, le qua­trième homme n’a pas pu être con­damné.  



Les autres infos