ASSE Saint-Etienne : le Prince Ravichak a menti

Ce lundi, les deux présidents de l’AS Saint-Etienne étudient les offres de rachat du club et il y a déjà un énorme coup de tonnerre concernant le prince cambodgien Norodom Ravichak.

Au lendemain de l’incroyable victoire de l’AS Saint-Etienne contre Clermont, les supporters stéphanois attendent une deuxième bonne nouvelle en provenance de l’Etrat. En effet, c’est ce lundi que Roland Romeyer et Bernard Caïazzo doivent décider si une des offres de rachat du club reçues par le cabinet KPMG. Depuis quelques heures, le dossier déposé par le duo Roussier-Bodmer semblait tenir la corde, mais on évoquait aussi la possibilité de voir le prince cambodgien Norodom Ravichak rafler la mise, ce dernier ayant à priori transmis une garantie de 100 millions d’euros pour prouver le sérieux de sa proposition de rachat de l’ASSE. Mais c’est un vrai coup de théâtre qui vient d’intervenir puisque l’agence de communication qui s’occupe de la vente des Verts annonce que l’AS Saint-Etienne va porter plainte contre le fameux prince qui aurait produit un faux document pour justifier sa solidité financière.

« Les actionnaires de l’ASSE ont engagé un processus de cession confié à KPMG depuis le mois d’avril dernier. KPMG a invité les candidats à la reprise du club à transmettre leur meilleure offre ce lundi 8 novembre. Ce process a permis de mettre en lumière le manque de crédibilité de certains candidats. C’est le cas de Norodom Ravichak et de son conseil Maître Carlos Bejarano qui a fourni un document de garantie financière de 100 millions d’euros émanant d’une grande banque internationale qui se révèle être un faux.

Les actionnaires ont donc interrogé leurs avocats sur les conséquences juridiques et judiciaires consécutives à la production de ces faux documents en vue d’être autorisé à participer au processus de cession. Au vu de leurs conclusions, il a été résolu de déposer une plainte entre les mains du procureur de la République de Paris pour des faits de faux, usage de faux et tentative d’escroquerie. Les actionnaires regrettent que ces allégations aient pu être reprises dans certains organes de presse sans vérification et aient ainsi pu porter atteinte à la réputation de l’institution ASSE et fortement perturbé le processus de cession.

Les actionnaires espèrent que cet épisode incitera certaines publications à ne pas accorder de crédit à des informations fantaisistes et non vérifiées. Les actionnaires de l’ASSE confirment que KPMG fait preuve de la plus grande vigilance dans le contrôle de la crédibilité financière de chaque candidat. Les actionnaires entendent continuer le processus de vente afin de céder le club à un investisseur représentant tous les gages de sérieux et la surface financière nécessaire pour donner à l’ASSE les moyens de ses légitimes ambitions », indique la société de communication en charge de ce dossier de la vente de l’AS Saint-Etienne.

Source : 01Foot.com

Les autres infos
Les autres infos