5 réunions publiques à Saint-Etienne dans le cadre du grand débat national

Le maire de Saint-Eti­enne, Gaël Per­dri­au, vient d’annoncer ce mar­di, que cinq débats publics vont être organ­isés dans la cap­i­tale Ligéri­enne avant le 15 mars 2019.

Au micro de France Bleu, le maire annonce que “Le prési­dent de la République sem­ble enfin pren­dre con­science des prob­lèmes et demande aux maires de jouer le rôle des fan­tassins de la République”. Gaël Per­dri­au rap­pelle que les maires savent depuis longtemps que les Français con­nais­sent de grandes dif­fi­cultés dans leur quo­ti­di­en. “L’ensem­ble des maires qui deman­dent depuis deux ans à être enten­dus se doit d’ac­com­pa­g­n­er ce mou­ve­ment” explique Gaël Per­dri­au.

Au pro­gramme de ces cinq réu­nions publiques ani­mées ici, non pas par des politi­ciens mais par des pro­fes­sion­nels du débat, sera con­sulté le monde asso­ci­atif, économique et enseignant. Les dates des réu­nions publiques devraient être con­nues dans les prochains jours.

Une salle disponible pour tous les stéphanois

La ville de Saint-Eti­enne va met­tre à dis­po­si­tion des stéphanois l’une des salles de la Bourse du Tra­vail. Les habi­tants de la ville vont pour­voir s’y réu­nir pour y réalis­er leurs pro­pres débats. Cette salle est réserv­able par télé­phone au 04 77 48 77 48 ou en vous ren­dant en mairie.

500 con­tri­bu­tions sur les cahiers de doléances à Saint-Eti­enne

Les cahiers de doléances sont, depuis décem­bre, disponibles à l’hôtel de ville de Saint-Eti­enne. De nou­veaux cahiers vont bien­tôt être disponibles dans les mairies de prox­im­ité.

Pour celles et ceux qui ne pour­raient pas se déplac­er, vous pou­vez dépos­er vos doléances sur le site inter­net de la ville et dans le prochain numéro du mag­a­zine munic­i­pal.



Les autres infos